Identification des mécanismes moléculaires impliqués dans la résistance des cellules à une carence en acides aminés.

Résumé : Le développement anarchique de tumeurs peut conduire à la formation de régions hypoxiques carencées en nutriments. A cause de l’instabilité génétique des cellules cancéreuses, certaines peuvent développer des résistances à ces conditions proapoptotiques. Parmi ces mécanismes de résistance, ceux impliqués dans la survie des cellules face à la carence prolongée en acides aminés n’ont pas été élucidés. La carence en acides aminés est particulièrement délétère pour les cellules de par leur importance dans le métabolisme cellulaire et l’impossibilité pour 9 d’entre eux d’être synthétisée de novo. L’objectif de ce travail était de déterminer les mécanismes permettant aux cellules cancéreuses de survivre face à la carence prolongée en acides aminés. Pour cela, nous avons développé un outil cellulaire par génétique fonctionnelle. Des fibroblastes embryonnaires de souris ont été soumis à une pression de sélection en les cultivant dans un milieu fortement carencé en acides aminés pendant plusieurs mois. Des clones capables de survivre et de proliférer dans ce milieu ont été générés. Le travail de thèse a d’abord consisté à caractériser la résistance de plusieurs clones à la carence en acides aminés et notamment, les voies de signalisation régulées par cette situation. Parmi ces dernières, nous avons pu observer que les clones par rapport aux cellules parentales présentaient une altération de la voie GCN2, et plus précisément, une sous-expression d’un des acteurs majeurs de cette voie, la protéine ATF4. Par des expériences de shRNA, nous avons pu mettre en évidence que cette sous-expression favorisait la survie des clones en milieu carencé en acides aminés. L’association entre survie et sous-expression d’ATF4 a également pu être faite dans une lignée de cancer du pancréas, BxPC-3. En rétablissant l’expression d’ATF4, les cellules résistantes redevenaient sensibles aux effets apoptotiques de la carence en acides aminés, confirmant le rôle apoptotique d’ATF4 lors de carence en acides aminés prolongée. Nous nous sommes également intéressés aux mécanismes que les cellules utilisaient pour se fournir en acides aminés à partir des protéines du milieu extracellulaire. Nous avons pu identifier qu’une des lignées de clones présentait un fort niveau de macropinocytose et que son inhibition lors de carence en acides aminés diminuait ses capacités de survie lors de carences en acides aminés. Notre approche a ainsi pu mettre en évidence des mécanismes de résistances des cellules à la carence en acides aminés. Ces mécanismes ont ensuite pu être observés dans des lignées cancéreuses, confirmant la pertinence de notre modèle pour l’identification de tels mécanismes.
Mots-clés : Acides aminés
Type de document :
Thèse
Médecine humaine et pathologie. Université d'Auvergne - Clermont-Ferrand I, 2016. Français. 〈NNT : 2016CLF1MM26〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01661418
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : lundi 11 décembre 2017 - 23:33:22
Dernière modification le : mercredi 28 mars 2018 - 13:28:02

Fichier

2016CLF1MM26_MESCLON.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01661418, version 1

Collections

Citation

Florent Mesclon. Identification des mécanismes moléculaires impliqués dans la résistance des cellules à une carence en acides aminés.. Médecine humaine et pathologie. Université d'Auvergne - Clermont-Ferrand I, 2016. Français. 〈NNT : 2016CLF1MM26〉. 〈tel-01661418〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

302

Téléchargements de fichiers

76