Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Race et nationalité dans le droit colonial français (1865-1955)

Résumé : Partant du constat que, sous le second Empire colonial français (qui connaît son apogée sous la IIIème République), la distinction entre colonisateur et colonisé s’exprime par le biais du droit de la nationalité, cette thèse se propose d’étudier l’histoire du droit de la nationalité propre aux colonisés (qu’on appelle alors indigènes), plus particulièrement quant à son articulation avec la notion, parfois ambiguë, de race. Ce droit émerge au début de la présence française en Algérie avant de voir ses principes posés en 1865 : expression d’un compromis entre mission civilisatrice et principe des nationalités, il doit permettre au colonisé de s’assimiler à la nation française par le biais d’une naturalisation, conçue comme une « conversion à la civilisation ». Toutefois, notamment à cause de la faiblesse numérique des Français d’origine européenne dans les « colonies d’exploitation », la naturalisation sera progressivement régie par des textes de plus en plus sélectifs, visant à la francisation des seules élites. Si, dans la plupart des territoires sous domination française, aucun texte ne définit l’indigène, il en va autrement en Indochine, où sont adoptées, dans les années 1930, les dispositions les plus complètes, marquées par une représentation du colonisé en termes nationaux et raciaux et par la focalisation sur la question du métissage, aussi bien entre Européens et indigènes qu’entre Chinois et indigènes. Le droit de la nationalité propre aux colonisés dépérira progressivement par la suite, sous Vichy parce que le régime tend à transformer l’indigène en catégorie raciale, sous la IVème République parce que ce droit est considéré comme discriminatoire.
Complete list of metadatas

Cited literature [139 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01630611
Contributor : Yerri Urban <>
Submitted on : Tuesday, November 7, 2017 - 6:56:12 PM
Last modification on : Monday, September 10, 2018 - 10:36:02 PM
Document(s) archivé(s) le : Thursday, February 8, 2018 - 2:37:42 PM

File

THESE Yerri Urban22.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Copyright

Identifiers

  • HAL Id : tel-01630611, version 1

Collections

Citation

Yerri Urban. Race et nationalité dans le droit colonial français (1865-1955). Droit. Université de Bourgogne, 2009. Français. ⟨tel-01630611⟩

Share

Metrics

Record views

2130

Files downloads

4639