L'impact des projets de développement sur la qualité de vie des femmes : l'exemple du PRODALKA au Tchad

Emmanuel Alain Kobela 1
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
UBO - Université de Brest, IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société
Résumé : La présente recherche développe une double démarche : l’analyse des effets de la globalisation du genre par des politiques qui se veulent universelles en s’imposant à différent-e-s acteurs/actrices et les réactions de ceux/celles-ci, particulièrement celles des organisations féminines locales, dans la façon d’adapter ou de se réapproprier ces prescriptions internationales. Il s’agit de rendre compte de la manière dont le genre en tant que catégorie d’intervention publique parvient à se déployer d’une part dans les programmes d’aide au développement des pays financeurs et d’autre part dans les pays du Sud. Une analyse multi-niveaux est donc menée, tant au niveau des politiques et programmes de la coopération allemande, que de l’état tchadien puis du PRODALKA. Des projets et politiques visant à l’empowerment économique et politique, mais aussi la lutte contre les violences faites aux femmes ou des réformes du code du statut personnel, sont-ils vraiment mis en oeuvre ? Peut-on repérer des effets du PRODALKA sur les conditions de vie des femmes mais aussi concernant leur reconnaissance par les hommes ? Pour répondre à ces questions, la recherche, à la fois qualitative et quantitative, s’appuie sur une enquête auprès de 310 femmes et sur une vingtaine d’entretiens formels et de plusieurs autres non formels auprès des personnes intéressées par cette thématique dans le cadre d’un programme bilatéral de développement économique tchado-allemand. La thèse montre que peu de progrès ont été rendus possibles par l’intervention du PRODALKA, bien que certaines femmes aient vu leurs conditions améliorées. En effet, les projets menés ont peu tenu compte des besoins des femmes ou des relations de genre à cause d’une posture de neutralité postulant que toute action menée dans la société profite à tous les groupes sociaux sans exclusive. Ils relevaient plutôt des actions de type « intégration des femmes dans le développement telles que celles qui étaient menées dans les années 1960 et ont été critiquées par l’approche « genre et développement » qui a proposé des outils théoriques et méthodologiques qui auraient pu éviter les erreurs commises.
Type de document :
Thèse
Sociologie. Université de Bretagne occidentale - Brest, 2017. Français. 〈NNT : 2017BRES0027〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01616194
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : vendredi 13 octobre 2017 - 12:05:12
Dernière modification le : samedi 14 octobre 2017 - 01:13:16

Fichier

These-2017-SHS-Sociologie-KOBE...
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01616194, version 1

Collections

Citation

Emmanuel Alain Kobela. L'impact des projets de développement sur la qualité de vie des femmes : l'exemple du PRODALKA au Tchad. Sociologie. Université de Bretagne occidentale - Brest, 2017. Français. 〈NNT : 2017BRES0027〉. 〈tel-01616194〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

66

Téléchargements du document

9