Nouveau regard sur quelques caractéristiques physiques du Soleil

Mustapha Meftah 1, 2
1 SHTI - LATMOS
LATMOS - Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales
2 HEPPI - LATMOS
LATMOS - Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales
Résumé : Cette thèse a pour objectif d'apporter un regard nouveau sur les principales caractéristiques physiques du Soleil. Avant le développement de l'astrophysique, l'étude d'un astre concernait surtout ses propriétés géométriques. La mesure précise du diamètre du Soleil a été entreprise dès l'antiquité et représente un des plus vieux problèmes en astrophysique. Une partie de cette thèse est consacrée à l'étude du diamètre solaire et de ses variations au cours du temps. Un des objectifs est de déterminer si le diamètre du Soleil varie en fonction de l'activité solaire. Les données acquises par les instruments de la mission PICARD ont été utilisées afin d'essayer de répondre à cette question. Cette thèse porte aussi sur la détermination absolue de l'aplatissement solaire et de ses variations au cours du cycle 24. Cette étude s'est basée sur l'exploitation des mesures acquises par deux télescopes spatiaux (PICARD/SODISM et SDO/HMI). Les mesures de l'aplatissement solaire sont importantes et permettent de valider les hypothèses physiques mises en œuvre dans les modèles du Soleil. Cette thèse consiste aussi à déterminer la valeur absolue de l'éclairement solaire total et de sa variabilité au cours du temps. L'éclairement solaire total représente une entrée essentielle pour tous les modèles climatiques. Sa détermination précise est donc fondamentale. La valeur absolue de l'éclairement solaire total a été obtenue à partir des mesures réalisées par le radiomètre PICARD/SOVAP. Le dernier chapitre de cette thèse est dédié à l'étude de l'éclairement solaire dans l'ultraviolet et de ses variations au cours du cycle 24. Cette étude s'appuie sur les mesures réalisées par le spectromètre SOLAR/SOSLPEC à bord de la station spatiale internationale. La variabilité du rayonnement ultraviolet au cours d'un cycle solaire (environ 10% à 200 nm) est beaucoup plus élevée que celle de l'éclairement solaire total (environ 0.1%). La détermination précise de la variabilité ultraviolet est donc très importante. Il est aussi de plus en plus évident que les variations de l'éclairement solaire dans l'ultraviolet jouent un rôle significatif au niveau de la chimie de l'atmosphère et du climat de la Terre. Les résultats obtenus au cours de cette thèse montrent l'intérêt de réaliser des mesures précises dans l'ultraviolet au cours d'un cycle solaire de 11 ans.
Type de document :
Thèse
Astrophysique stellaire et solaire [astro-ph.SR]. Université Paris-Saclay, 2017. Français. 〈NNT : 2017SACLV021〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01593476
Contributeur : <>
Soumis le : mardi 26 septembre 2017 - 12:26:06
Dernière modification le : jeudi 28 septembre 2017 - 01:10:31

Fichier

70868_MEFTAH_2017_archivage.pd...
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01593476, version 1
  • Mot de passe : sg6@daa

Collections

Citation

Mustapha Meftah. Nouveau regard sur quelques caractéristiques physiques du Soleil. Astrophysique stellaire et solaire [astro-ph.SR]. Université Paris-Saclay, 2017. Français. 〈NNT : 2017SACLV021〉. 〈tel-01593476〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

194

Téléchargements de fichiers

256