A. Andrew and «. Postface, Les yeux dans les yeux », in Andrew Abbott et l'héritage de l'école de Chicago, Editions de l'Ecole des hautes études en sciences sociales, p.2016

A. Andrew, The System of Professions -An Essay on the Division of Expert Labor, 1988.

A. Giorgio and . Martin, Qu'est-ce qu'un dispositif ?, p.2014

B. Bertrand, La fin des territoires : Essai sur le désordre international et sur l'utilité sociale du respect, p.2014

B. Bertrand, Le diplomate et l'intrus, l'entrée des sociétés dans l'arène internationale, Fayard, 2008.

C. J. Becker-howard-saul and . Jean-pierre, Outsiders: études de sociologie de la déviance, 1985.

B. Jean-françois, Introduction à Michel Foucault, 2011.

B. Pierre, « Les conditions sociales de la circulation internationale des idées », Actes de la recherche en sciences sociales, 2002.

C. Christophe, L. Karpik, and L. Avocats, Entre l'État, le public et le marché, XIIIe-XXè siècles, Annales. Histoire, Sciences Sociales, vol.54, issue.2, 1999.

D. Didier and . Morgan, Andrew Abbott et l'héritage de l'école de Chicago, Edition de l'Ecole des hautes études en sciences sociales, 2016.

D. Didier and «. Postface, Formation et emploi, pp.oct-déc, 2009.

D. Émile, Les règles de la méthode sociologique, 1937.

F. Richard and W. Ibrahim, Le modèle anglo-saxon en question, 1997.

F. Pierre, Naissance et survie d'une institution, Vie et mort des institutions marchandes, Presses de Sciences Po, 2011.

L. Karpik-lucien and . Avocats, Entre l'État, le public et le marché, 1995.

L. Boterf and G. , Construire les compétences individuelles et collectives, 2001.

L. Marc and . La, carrière des diplomates français : entre parcours individuel et structuration collective, 2009.

M. Danilo, . De, and . François, Les sociologies de l'individu, 2e éd, p.2012

M. Pierre-michel, Les professions et leurs sociologies, modèles théoriques, catégorisations, évolutions, de la Maison des sciences de l'homme, 1999.

M. Pierre-michel and «. L. , Art analysé comme un travail », Idées économiques et sociales, Le travail à l'épreuve de la compétence, 2008.

O. Carine, Les transformations historiques des marchés de service. Les dynamiques concurrentielles du marché de la maîtrise d'oeuvre : une comparaison France, p.2013

O. Carine, Carrière du capital social et segmentation du marché : évolution des effets des relatons sur les trajectoires professionnelles des architectes d'intérieur », Sociologie du travail, vol.53, 2011.

P. Franck, La coopération décentralisée: les collectivités locales dans la coopération Nord-Sud, 1995.

-. Strauss-anselm and . Bucher-rue, « Une perspective en termes de monde social, La trame de la négociation. Sociologie quantitative et interactionnisme, 1992.

S. Marcelle and . Savoir-faire, Une sociologie de la fabrication des aptitudes, 1998.

S. Marcelle, Sociologie du travail : Domaines et approches, 3e édition, 2010.

A. François, Les nouveaux principes de l'urbanisme, 2001.

A. Françoise, Le logement collectif: de la conception à la réhabilitation, 2005.

. Barré-françois-(-dir.-), F. Hacquin-raphaël, and . Chassel, Etre architecte, présent et avenir d'une profession, 2000.

B. Vincent and «. , Le soutien du ministère de la Culture à l'architecture française, p.2014

B. Véronique and . Guy, La fabrication de la ville: métiers et organisations, 2009.

B. Michel, L. Paris, and . Samuel, élaboration des projets architecturaux et urbains en Europe Centres de réadaptation physique, manuel de programmation architecturale, p.2016

B. Patrick and C. Autrement, Comment faire ?, 2006.

B. Philippe, Introduction à l'architecturologie, 1993.

B. Jean-pierre, Psychologie des conduites à projet, 2014.

C. Jean-michel and «. Haïti, cinq ans après le séisme, l'impossible reconstruction, pp.12-2015

C. Olivier, Être architecte, les vertus de l'indétermination. De la sociologie d'une profession à la sociologie du travail professionnel, 2007.

C. Olivier and E. Thérèse, « Statistiques de la profession d'architecte 1998-2007 Sociodémographie et activités économiques, 2010.

C. Florent, La sociologie de l'architecture, 2001.

C. Florent, La sociologie des professions, 2009.

C. Christian, « Les architectes français, mal-aimés des maîtres d'ouvrage publics?, p.2014

C. Laure, « Les grands concours internationaux (1895-1914) : vecteurs parallèles de diffusion de l'architecture française ? », in Repenser les limites : l'architecture à travers l'espace, le temps et les disciplines, Actes de colloques »), 2005.

D. Christine and «. L. , Afex : un club de privilégiés ou un outil pour tous les architectes français ?, 2010.

. Laurent, « Les territoires pourraient-ils avoir un projet pour l'État ? », Pouvoirs locaux, 2007.

E. Jean-pierre, Les architectes et le projet, 1995.

E. Thérèse, « Les architectes hors maîtrise d'oeuvre libérale, étude sur les métiers de l'architecture en Ile de France, 2010.

G. Augustin, « Les politiques culturelles d'André Malraux à Jack Lang : ruptures et continuités, histoire d'une modernisation, 1996.

G. Yves and . Jean-yves, Sociologie urbaine, 4 e édition, p.2015

G. Maria and R. Cécile, Starchitecture(s)

H. Bernard and «. , Approche sociologique des projets Europan, La conception en Europe. Bilanévaluation-perspectives , Euro-Conception 2, 1997.

H. Bernard and . Véronique, « Les segmentations de maîtrise d'oeuvre : Esquisse européenne, L'élaboration des projets architecturaux et urbains en Europe, 1997.

J. Lucan, Où va la ville aujourd'hui ? Formes urbaines et mixités

J. Paul, The sociology of architecture: constructing identities, 2011.

K. Rem, délire: un manifeste rétroactif pour Manhattan, 2002.

K. Rem, . Mau-bruce, and . Sigler-jennifer, Small, medium, large, extra-large: Office for Metropolitan Architecture, 1998.

L. Franco, Contre l'architecture, Condé-sur-Noireau, Arléa, 2011.

L. Eric and «. L. , architecture entre culture et équipement (1965-1995) », Vingtième siècle, revue d'histoire, 1997.

L. Clare, Learning from Logistics, How Networks Change Our Cities, p.2016

M. Elise and L. , architecture à l'épreuve de nouvelles pratiques : recompositions professionnelles et démocratisation culturelle, p.2012

M. Ariella, B. Olivia, and . David, La ville passante : David Mangin, Grand Prix de l'urbanisme, 2008.

M. Donald, The Global Architect: Firms, Fame and Urban Form, 2008.

M. Frédéric, Une histoire de l'habitat: 1945-1975 : 40 ensembles de logements « Patrimoine du XXe siècle, 2010.

[. Moulin-raymonde, Métamorphose d'une profession libérale, 1973.

P. Philippe, . Jean, and . Jean-charles, Formes urbaines: de l'îlot à la barre, 1997.

S. Catherine, Ces architectes français qui percent à l'étranger », Les Échos, 2013.

T. Guy, « Fragmentation des marchés et socialisation professionnelle, Lieux Communs, 2013.

T. Guy, Les architectes à l'épreuve de nouvelles conditions d'exercice, Thèse : Sociologie, 2000.

T. Guy, Sociologie de l'habitat contemporain. Vivre l'architecture, 2014.

W. , G. Denis, and C. Brid, « Stratégies et organisations des agences d'architecture à l'exportation : une comparaison franco-anglaise, 1998.

A. Michel and . Clara, monde de camps

A. Arjun and . Marc, Après le colonialisme : les conséquences culturelles de la globalisation, 2005.

C. Laurent and . La-planète-financière, Capital, pouvoirs, espaces et territoires, p.2015

«. Olivier and . Université, mobilité, partenariats et normes de management », Distances et savoirs, 2003.

D. Pascal, Le Travail humanitaire : Les Acteurs des ONG, du siège au terrain, 2002.

D. Meyer-mathias, Après le colonialisme. Les conséquences culturelles de la globalisation », Lectures, Les comptes rendus, p.2015

D. Yves, « Les courtiers de l'international », Actes de la recherche en sciences sociales, pp.151-152, 2004.

F. Marc and «. , Le début de l'histoire : globalisation financière et relations internationales, 2000.

F. Marion and «. , The Construction of a Global Profession: The Transnationalization of Economics, American Journal of Sociology, vol.112, issue.1, pp.145-194, 2006.

K. Victor, La migration internationale d'étudiants en Europe, 1890-1940 », Actes de la recherche en sciences sociales, 2002.

L. Kurt and V. Stéphan, « Le commerce international de services d'éducation: est-il bon? Est-il méchant? », Politiques et gestion de l'enseignement supérieur, 2002.

L. Romain, Sociologie de la mondialisation

M. Nabila and A. Tarrius, À propos de La Mondialisation par le bas (note critique) », Terrains & travaux, 2004.

M. Arnaud, (. Coord, and . François, « Mondialisation et recomposition des relations professionnelles : un état des lieux, Travail et emploi, vol.132, issue.4, 2013.

. Pasquier-romain, Quand le local rencontre le global : contours et enjeux de l'action internationale des collectivités territoriales », Revue française d'administration publique, p.2012

P. De and . Marc-antoine, Du développement à l'humanitaire, ou le triomphe de la com' », Revue Tiers Monde, 2009.

P. Geoffrey and . Sociologie-de-la-mondialisation, Au-delà des globalistes et des sceptiques, p.2012

R. Marina, (. Sabine, and . Kostas, « Acteurs d'une société globalisée : " médecins du monde, Mondialisation et sociétés multiculturelles, l'incertain du futur, 2000.

R. Philippe, Une histoire de l'humanitaire, 2008.

S. Mirna, « Le processus d'intégration des immigrés en France : inégalités et segmentation, Revue française de sociologie, 2006.

S. Johanna and . Entrer, rester en humanitaire : des fondateurs de MSF aux membres actuels des ONG médicales françaises, Presses de Sciences Po / Revue française de science politique, 2001.

T. Alain and . Michel, La Mondialisation par le bas : Les Nouveaux Nomades de l'économie souterraine, 2002.

. Wagner-anne-catherine, Les classes sociales dans la mondialisation, 2007.

Z. Stefan, Érasme: grandeur et décadence d'une idée, 1996.

. Méthodes-en-sciences-humaines, W. Stéphane, and . Florence, Guide de l'enquête de terrain produire et analyser des données ethnographiques, 2010.

S. Becker-howard, Les ficelles du métier: comment conduire sa recherche en sciences sociales, 2002.

B. Daniel, . De, and . François, Le récit de vie, 4e édition, 2016.

C. Hélène and . Pavis-fabienne, A propos de quelques obstacles rencontrés par des sociologues débutants dans la pratique et l'usage de l'entretien, pp.114-132

C. Jean-claude, La méthode en sociologie, 5e édition, 2007.

D. Claude, Sociologie des opinions, 2011.

D. Singly and F. , Le questionnaire: L'enquête et ses méthodes

N. Sayrah and . La-netnographie, une mise en application d'une méthode d'investigation des communautés virtuelles représentant un intérêt pour l'étude de sujets sensibles », recherches qualitatives, p.2013

A. Et and . Nombre, Ordre des architectes Activité de maîtrise d'oeuvre Première année d'inscription Autre activité que maîtrise d'oeuvre Mode d'exercice activité principale Principaux types de programmes Niveau de rémunération avant impôt Principaux secteurs de marchés Montant du chiffre d'affaire lieu de travail Principaux secteurs d'activités Nombre de personnel dans agence Relations entretenues avec liste d'organismes Localisation entreprise en France Principaux donneurs d'ordre Région frontalière Anticipation 12 mois à venir 4bis. ACTIVITES ET PRATIQUES INTERNATIONALES Nombre d'années exercice architecture à l'étranger Principaux partenaires Pays de prédilections Donneurs d'ordre % temps consacré aux activités internationales Facteurs de réussite exercice international % du chiffre d'affaire activités internationales Adjectifs exercice international Accès au premier travail à l'étranger Antonymes exercice international Autres activités que maîtrise d'oeuvre Exercer à l'étranger, positionnement Principaux types de programmes Anticipation 12 mois à venir Principaux secteurs de marchés Divergences France -international Principaux secteurs

. La-journée-a-Été-longue, Ce matin K. et H. se sont séparés et associés à un professeur indien chacun pour passer entre les dix groupes d'étudiants. L'objectif était de mettre les étudiants sur les rails d'un projet. En fin de journée, chaque groupe a présenté collectivement son avancée

. Pendant-la-journée, je suis passée entre les groupes et essayé de détecter si tout allait bien, si la communication était établie, si le groupe allait dans la même direction de projet

L. Groupe-de, sur la voie, ils savent où aller depuis la correction du matin, Louise a l'air copine avec une des indiennes

M. Groupe-de, ça va un peu mieux qu'hier mais Malvina n'est pas très confiante, elle ressent des problèmes de langue et de culture trop importants. Ils travaillent tous séparément

G. Camille, Mais la communication est facile avec le groupe, Camille trouve des ressemblances dans leurs méthodes de travail avec ce dont elle a l'habitude. Elle pense que les indiens ont « de belles idées », elle ne ressent pas de décalage. Elle aimerait être « fluide » en anglais, Bonne entente dans le groupe, ils travaillent sur deux tables

G. Isalyne, Ils ont plein d'idées complexes, et le groupe n'est pas encore au clair sur le projet commun à réaliser Ils produisent des documents, mais Isalyne ne voit pas l'intérêt de produire sans but. La communication est compliquée, un homme pour quatre femmes, la hiérarchie du genre est très marquée. L'homme ordonne aux autres quoi produire, les femmes indiennes ne réagissent pas et s'exécutent. Isalyne ne se plie pas à cette hiérarchie, et l'homme discute avec elle, sans grande passion. Elle a trouvé la première présentation sur la tombe de M. Raymond très intéressante pour la dynamique de groupe. Très vite, ils ont dû résumer leurs ressentis du site et leurs idées pour la suite. Après cela, ils ont engagé une vraie conversation de groupe, Mais le stress de devoir afficher une production à la fin de la journée a créé une tension

K. and H. Srinivas-sur-le-processus-de-projet, S est exceptionnel et il nous stimule tous. Il ouvre les discussions à la « métaphysique » (K. expression) : « pourquoi on fait tout ça, quel est le rôle de l'architecte, quel message veut-on passer aux étudiants ?

. Au-retour-du-déjeuner, vers 16h (on est parti tard de la matinée, déjeuner à 15h), Srinivas est impressionné par le fait que les étudiants soient toujours au travail en fin de journée, malgré les coupures de courant électrique

!. Pas-raymond, urbaniste demande si on trouve cet espace « français », on répond que non, malgré les symboles, ce qu'on a vu en premier était la vue sur la ville, pas la tombe. S précise qu'il y avait quatre choix de sites pour l'atelier initialement

. Discussion-dans-le-couloir and P. Isalyne, Isalyne a les larmes aux yeux, l'entente avec son groupe est au plus basse, toute l'après-midi elle a cherché à communiquer avec eux, mais personne ne voulait parler, tout le monde produisait des documents vides de sens. Je lui remonte le moral

«. On-s-'est-rendu-À-la-chamuyera-en-taxi and . La-nuit-Était-tombée-depuis-un-moment, Quelques clients fumaient devant l'entrée. On nous a indiqué la porte du fond ; puis, la musique nous a aspiré jusqu'au coeur de la Chamuyera En bas, dans la salle où luisait une lumière diffuse, quelques ventilateurs poussifs luttaient de leurs dernières forces contre la moiteur ambiante. L'acre parfum des lieux rôdait comme un chat sauvage. Le plancher craquait et le haut plafond avec ses stucs ruinés évoquait un riche passé désormais révolu. On s'est calé au fond de la salle avec une bière Quilmes. C'était une place idéale pour observer sans être vu ; il y avait les buveurs et les danseurs qui évoluaient au rythme des musiciens. Le groupe formait un trio lounge sound qui plongeait la salle dans un bonheur total. La Chamuyera avait cette capacité à se métamorphoser. Cet établissement était d'abord une milonga sombre et sensuelle qui se transformait en salle de concert vers minuit. La Chamuyera n'était pas qu'une simple boîte à musique

«. En, Un je ne sais quoi de déjà vu je ne sais pas trop où, peut -être au Maroc Des maisons de pauvres ou de pauvre état qui semblent quand on les regarde davantage, habitées par des gens « normaux ». De beaux arbres et de petits éléments à l'architecture plus ou moins remarquable. À mon réveil, c'est une campagne très verte qui m'entoure, inondée, il a beaucoup plu. On sent qu'on est en Amérique avec des ranchs, des vaches (=viande), des chevaux? Ciel couvert mais bleu

G. Théâtre-jinan-chine-paul-andreu-avec, R. Associes-centre-de-la-mode-shanghai-chine-arte, and . Charpentier-théâtre-national-manama-bahreïn-as, ARCHITECTURE-STUDIO Lycée français -Amman -Jordanie -AW² Orphelinat -Dialakoroba -Mali -F8 ARCHITECTURE Musée -Volubilis -Maroc -KILO ARCHITECTURES Tours de logements -Monte-Carlo -Monaco -JEAN-PIERRE LOTT Pont sino-singapourien -Tianjin -Chine -MARC MIMRAM Cité des arts, Rio de Janeiro -Brésil -CHRISTIAN DE PORTZAMPARC Tour Maroc Télécom -Rabat -Maroc -JEAN-PAUL VIGUIER Première table ronde : construire en Chine

A. Hobbson, A. Charpentier, and M. Centre-de-la-mode-de-shanghai, «Alors on va commencer cette première table-ronde « Construire en Chine » avec Andrew Hobbson de l'agence Arte Charpentier, qui va nous parler entre autre du centre de la mode de Shanghai, qui est un des projets sélectionnés dans le Palmarès 2014 du grand prix AFEX. Andrew je l'ai rencontré à Shanghai il y a bien des années de ça c'était en 2000, c'était à l'occasion d'un voyage d'un premier ministre qui s'appelait Lionel Jospin dans un grand opéra, l'Opéra de Shanghai, Arte Charpentier c'est une agence pionnière en Chine, depuis cet Opéra de Shanghai qu'est-ce qui a changé dans la manière de construire en Chine, et comment vous arrivez aujourd'hui à faire ce centre de la mode à Shanghai ?

A. Hobbson, hui ça fait vingt ans que nous avons rendu notre premier concours en Chine, c'était début 1994 que nous avons rendu notre premier concours international, c'était pour un palais d'exposition que nous avons remporté, qui n'a jamais été construit, et lorsque étions allé là-bas, nous avions entendu parler de ce concours international pour l'Opéra de Shanghai Et on s'est installé là-bas au mois de mai 94, pendant presque cinq ans, et on a vu évoluer une ville très très rapidement, et on a participé, rencontré les politiques, les écoles, les Universités, les municipalités, et nous avons commencé à travailler sur la ville, non seulement sur des bâtiments emblématiques mais la ville, l'habitat, les réhabilitations, C'est un bâtiment classé en Chine, et il y a une volonté de, 1994.