Etude de la compétition entre corrosion uniforme et localisée par automates cellulaires

Résumé : Les modèles numériques sont un outil complémentaire pour la prédiction de la corrosion. L'objectif de cette thèse est de développer un modèle de corrosion reposant sur la méthode des automates cellulaires pour l'étude de l'évolution morphologique des surfaces, ainsi que de la cinétique de corrosion. Le modèle développé couple les demi-réactions électrochimiques d'oxydation et de réduction. Au niveau cinétique, la simulation par automates cellulaires peut alors reproduire les courbes intensité-potentiel d'une réaction redox sur électrode inerte. L'échelle spatio-temporelle choisie décrit des phénomènes de corrosion à l'échelle mésoscopique, niveau intermédiaire par rapport aux approches habituelles. Dans notre modèle, les probabilités rendent compte de la nature stochastique des réactions anodiques et cathodiques. Cette étude nous a permis de décrire l'évolution de la morphologie de la corrosion dans différents contextes: corrosion généralisée, corrosion par piqûre et corrosion en milieu confiné. Deux régimes de corrosion ont été observés: un régime de corrosion uniforme dans lequel les demi-réactions sont distribuées de manière homogène suivi par un régime de corrosion localisée, caractérisé par une séparation spatiale des zones cathodiques et anodiques.
Type de document :
Thèse
Chimie analytique. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, 2016. Français. 〈NNT : 2016PA066650〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [141 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01561596
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 13 juillet 2017 - 10:05:07
Dernière modification le : jeudi 7 février 2019 - 01:32:37
Document(s) archivé(s) le : jeudi 25 janvier 2018 - 02:22:35

Fichier

these_diffusion_3369310o.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01561596, version 1

Citation

Cristian Felipe Pérez Brokate. Etude de la compétition entre corrosion uniforme et localisée par automates cellulaires. Chimie analytique. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, 2016. Français. 〈NNT : 2016PA066650〉. 〈tel-01561596〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

449

Téléchargements de fichiers

1150