Correction de l’effet du biais d’échantillonnage dans la modélisation de la qualité des habitats écologiques : application au principal vecteur du paludisme en Guyane française

Résumé : Les modèles de distribution d’espèces ont été identifiées comme pertinents pour cartographier et caractériser la qualitéd’habitat des moustiques vecteurs du paludisme, Anopheles, afin de participer à l’estimation du risque de transmission decette maladie et à la définition de stratégies de lutte anti-vectorielle ciblées. La transmission du paludisme dépend de laprésence et de la distribution des vecteurs, qui dépendent elles-mêmes des conditions environnementales définissant laqualité des habitats écologiques des Anopheles. Cependant, dans certaines régions, les données de captures d’Anophelessont rares, et rend difficile la cartographie de leurs habitats. De plus, le recueil de ces données est très souvent soumis à desbiais d’échantillonnage.Cette thèse fournit une solution à la cartographie des vecteurs du paludisme, en considérant deux aspects très peu étudiésdans la modélisation : le faible nombre de sites de présence disponibles et l’existence d’un biais d’échantillonnage. Uneméthode originale de correction de l’effet du biais d’échantillonnage est proposée puis appliquée à des données de présencedu principal vecteur du paludisme en Guyane, Anopheles darlingi. Un modèle de distribution d’An. darlingi a ensuite étéconstruit, permettant d’obtenir une carte de qualité d’habitat en cohérence avec la connaissance des entomologistes etfournissant des performances de prédiction élevées. La méthode de correction proposée a ensuite été comparée auxméthodes existantes dans un contexte applicatif caractérisé par la rareté des données d’occurrence de l’espèce et laprésence d’un biais d’échantillonnage. Les résultats montrent que la méthode développée est adaptée aux cas où le nombrede sites de présence est faible. Cette thèse contribue, d’une part, à combler les lacunes théoriques et d’applicabilité desméthodes actuelles visant à corriger l’effet des biais d’échantillonnage et, d’autre part, à compléter la connaissance sur ladistribution spatiale et la bioécologie du principal vecteur du paludisme en Guyane française.
Type de document :
Thèse
Maladies infectieuses. Université de Guyane, 2017. Français. 〈NNT : 2017YANE0002〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [252 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01547595
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : lundi 26 juin 2017 - 23:01:09
Dernière modification le : mardi 19 mars 2019 - 01:24:01
Document(s) archivé(s) le : mercredi 17 janvier 2018 - 19:38:09

Fichier

these_moua.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01547595, version 1

Citation

Yi Moua. Correction de l’effet du biais d’échantillonnage dans la modélisation de la qualité des habitats écologiques : application au principal vecteur du paludisme en Guyane française. Maladies infectieuses. Université de Guyane, 2017. Français. 〈NNT : 2017YANE0002〉. 〈tel-01547595〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

381

Téléchargements de fichiers

835