Etude des altérations du métabolisme de la sphingosine-1-phosphate dans le mélanome cutané : rôle sur l'infiltration et la polarisation des macrophages associés aux tumeurs

Résumé : L'infiltration des mélanomes par les macrophages (TAM) est souvent corrélée à un mauvais pronostic. Cependant, les mécanismes qui régulent le recrutement et la fonction de ces cellules restent encore mal compris. Des études récentes ont montré un rôle majeur de la sphingosine kinase 1 (SK1) tumorale, l'enzyme qui produit la sphingosine-1-phosphate (S1P), dans le remodelage du stroma associé à la tumeur. Le but de ce projet a été d'étudier le rôle de la SK1 tumorale sur le microenvironnement inflammatoire, et en particulier les macrophages, lors du développement des tumeurs mélaniques. In vitro, nous avons montré que l'inhibition de SK1 dans les cellules de mélanome : 1) bloque la migration des macrophages. A l'inverse, la surexpression de cette kinase dans les cellules tumorales stimule la migration des cellules inflammatoires. Cet effet est dépendant de la S1P et de sa fixation sur les récepteurs S1PR présents à la surface des macrophages ; 2) réduit la sécrétion de TGF-ß et 3) stimule la différenciation des macrophages vers un phénotype M1 antitumoral. Ce phénomène n'est pas dépendant de la S1P, ni des S1PRs, mais de la sécrétion de TGF-ß par les cellules tumorales. En effet, la différenciation macrophagique peut-être réversée par l'addition de TGF-ß recombinant dans le milieu de sécrétion des cellules tumorales. In vivo, nos résultats montrent que la greffe orthotopique, i.e. intradermique, de cellules de mélanome murin invalidées pour la SK1 à des souris syngéniques C57BL/6 est associée à une réduction de la croissance tumorale, comparée à des souris ayant reçu des cellules de mélanome contrôles. De plus, l'invalidation de la SK1 tumorale conduit à une augmentation significative de l'expression de cytokines anti-tumorales ainsi qu'à une polarisation Th1 au sein de la tumeur. Ce phénomène s'accompagne d'une réduction du pourcentage de macrophages M2 CD206+MHCIIlow, et à l'inverse, d'une augmentation du pourcentage de macrophages M1 CD206-MHCIIhigh ainsi que de lymphocytes T CD4+ et CD8+ infiltrés dans la tumeur. Ces résultats suggèrent un rôle clé de la SK1 tumorale dans le recrutement et la polarisation des macrophages dans les mélanomes. Ainsi, l'axe SK1/ TGF-ß pourrait constituer une cible thérapeutique prometteuse dans le contrôle de la croissance de cette tumeur.
Type de document :
Thèse
Cancer. Université Paul Sabatier - Toulouse III, 2016. Français. 〈NNT : 2016TOU30215〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01540272
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : vendredi 16 juin 2017 - 10:27:13
Dernière modification le : lundi 10 juillet 2017 - 11:47:48

Fichier

2016TOU30215b.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01540272, version 1

Collections

Citation

Marguerite Mrad. Etude des altérations du métabolisme de la sphingosine-1-phosphate dans le mélanome cutané : rôle sur l'infiltration et la polarisation des macrophages associés aux tumeurs. Cancer. Université Paul Sabatier - Toulouse III, 2016. Français. 〈NNT : 2016TOU30215〉. 〈tel-01540272〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

59

Téléchargements du document

28