Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Rôle du Leucine Rich Amelogenin Peptide dans la formation et la minéralisation de l’émail

Résumé : L'émail dentaire est la couche de tissu externe calcifié recouvrant la couronne de la dent; c’est la structure la plus minéralisée du corps humain. L'émail est synthétisé par l’améloblaste au cours du développement de la dent, mais cette population cellulaire dégénère et régresse totalement lorsque la dent devient fonctionnelle. L'émail mature est donc complètement dépourvu de cellules et de contenu protéique. L’amélogénine, la principale protéine de l’émail a la capacité de s’assembler en structures très organisées de type nanochaînes qui vont guider et réguler les cristaux d’hydroxyapatite de l’émail en formation. Le Leucine Rich Amelogenin Peptide (LRAP) est un produit de l'épissage alternatif du gène de l'amélogénine ; c’est un peptide court (56kDa), composée des séquences actives et N- et C-terminales de la protéine d’amélogénine complète. Dans ce travail, nous avons cherché à comprendre le rôle de LRAP dans l’amélogenèse. Nous avons montré 1) que LRAP présentait les mêmes propriétés d’auto-assemblage que la forme complète d’amélogénine et ses produits de clivage ; 2) que LRAP possédait les même propriétés de régulation des phosphates de calcium que la protéine complète ; et 3) que la conformation de la forme phosphorylée de LRAP était modifiée par une augmentation de la concentration de calcium dans le milieu environnant contrairement à la forme déphosphorylée de LRAP. Dans un second temps, nous avons étudié les propriétés de signalisation du peptide et confirmé nos résultats de minéralisation sur des modèles de culture de cellules de type améloblastique LS8 et ALC in vitro et sur un modèle de culture de germe de première molaire de souris ex vivo. Nous avons montré que la présence des deux formes de LRAP, active la cinétique de différenciation des cellules LS8 et ALC in vitro et favorise la formation de cristaux d’HAP organisés et allongés. Dans les germes en culture, la présence de LRAP(+P) dans un milieu minéralisant permet une augmentation de la densité et du volume de minéral formé alors que dans un milieu standard, il favorise la différenciation des germes. LRAP(-P) entraine en revanche, la synthèse par les améloblastes sécréteurs de longs et fins cristaux d’HAP bien organisés. Ce travail pourrait ouvrir de nouvelles stratégies de régénération des tissus de l'émail afin de traiter des altérations de la couche d'émail résultant de lésions carieuses à l’aide du LRAP(-P) ou de troubles génétiques comme l’amélogenèse imparfaite en utilisant plutôt le LRAP(+P).
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [42 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01535859
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Friday, June 9, 2017 - 3:46:09 PM
Last modification on : Saturday, July 11, 2020 - 4:18:24 AM
Document(s) archivé(s) le : Sunday, September 10, 2017 - 1:39:44 PM

File

vd_Le-Norcy_Elvire.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01535859, version 1

Collections

Citation

Elvire Le Norcy. Rôle du Leucine Rich Amelogenin Peptide dans la formation et la minéralisation de l’émail. Médecine humaine et pathologie. Université Sorbonne Paris Cité, 2015. Français. ⟨NNT : 2015USPCB090⟩. ⟨tel-01535859⟩

Share

Metrics

Record views

304

Files downloads

244