La question de la remédiation environnementale résultant de l’exploitation artisanale, à petite échelle de diamant : cas de l’Union du Fleuve Mano

Résumé : L'exploitation artisanale, à petite échelle du diamant se pratique dans tous les pays de l’Union du Fleuve Mano (Côte d’Ivoire, Guinée, Libéria et Sierra Leone) de façon rudimentaire et parfois de façon informelle. L’exploitation minière artisanale du diamant offre cependant une importante stratégie de subsistance aux communautés locales car elle constitue l’activité principale de la plupart des travailleurs mineurs dans l’Union du Fleuve Mano (UFM). Il ressort de nos études de terrain et des enquêtes auprès des artisans mineurs que ce type d’exploitation minière a des impacts directs sur les galeries forestières, le sol et les cours d’eau. De plus, nous montrons que la réduction des impacts environnementaux engendrés par l’exploitation artisanale, à petite échelle de diamants n’est pas ressentie comme une nécessité ni comme une préoccupation majeure au sein de la communauté des artisans mineurs. Il y a souvent de la part des artisans mineurs un manque de compréhension des problèmes environnementaux et une insuffisante capacité à y faire face, comme le révèle notre étude menée sur trois sites Bobi, Toubabouko et Tortiya en Côte d’Ivoire. Les aires protégées au titre de leurs biodiversités, qui revêtent une importance écologique et socioéconomique majeure pour les populations des pays de la région de l’UFM, subissent malheureusement des pressions importantes du fait de cette exploitation minière artisanale du diamant. D’autant que bien souvent la population des artisans mineurs des sites enquêtés se révèle être en situation socio-économique très précaire et être souvent préoccupée par sa survie dans des conditions très difficiles. Ces dernières années, le Processus de Kimberley a pris l’initiative de concentrer sa réflexion et son action sur les questions environnementales. En 2012, la Déclaration de Washington, relative à l’intégration du développement de l’extraction artisanale et à petite échelle de diamants dans la mise en application du Processus de Kimberley, a souligné l’importance de prendre en considération les ramifications et conséquences environnementales de l’extraction minière artisanale. Dans cette optique, une enquête auprès des artisans mineurs en Côte d’Ivoire et une auto-évaluation de cette déclaration effectuée en 2014 en Côte d’Ivoire ont permis de comprendre que le cadre juridique, social, institutionnel et politique, constaté dans l’État Ivoirien, n’était pas toujours adapté au règlement des problèmes sociaux des artisans mineurs ni au règlement des questions environnementales soulevées par leurs activités minières. Ce travail de diagnostic de la déclaration devrait servir de modèle aux autres États de l’UFM. Les impacts des activités minières artisanales sur l’environnement existent donc mais il semble aussi que la remédiation des sites miniers artisanaux soit possible. En effet, le secteur de l’exploitation artisanale, à petite échelle de diamants a besoin de procédures de remédiation environnementale simples et de protocoles adaptés au niveau d’éducation des artisans mineurs et de leurs réalités financières. A ce sujet, la Sierra Leone a été un terrain privilégié d’expérimentation de la remédiation des sites miniers abandonnés à travers des projets gouvernementaux et des projets pilotes comme «Life after diamonds: Land Reclamation for Agriculture and Advocacy Pilot Initiative ». Ces projets ont contribué à protéger l’environnement et à améliorer les conditions socio-économiques des exploitants miniers. Cependant ces projets de remédiation quoique salutaires, ont eu aussi des limites qui méritent d’être prises en compte dans les futures initiatives des autres pays de l’UFM.
Type de document :
Thèse
Interfaces continentales, environnement. Université Toulouse 3 Paul Sabatier (UT3 Paul Sabatier), 2017. Français
Liste complète des métadonnées


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01523487
Contributeur : Williams Exbrayat <>
Soumis le : mardi 16 mai 2017 - 13:37:30
Dernière modification le : mercredi 17 mai 2017 - 01:09:48

Identifiants

  • HAL Id : tel-01523487, version 1

Collections

Citation

Koffi Kouadio Michel Yoboue. La question de la remédiation environnementale résultant de l’exploitation artisanale, à petite échelle de diamant : cas de l’Union du Fleuve Mano. Interfaces continentales, environnement. Université Toulouse 3 Paul Sabatier (UT3 Paul Sabatier), 2017. Français. <tel-01523487>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

70

Téléchargements du document

90