Les infractions consommées par le mensonge

Résumé : Le mensonge est un fait omniprésent dans notre vie. La religion et les règles morales condamne tout mensonge parce qu’il est le signe de trahison des valeurs morales universelles communes à toutes les sociétés. Tous les jugements et les droits doivent nécessairement reposer sur la vérité. Les règles juridiques, inspiré de règles religieuses et morales, répriment également le mensonge. Toutefois, en application des principes régissant la matière, le droit pénal ne réprime que les mensonges concrètement nuisibles à la société et aux individus. La sanction du mensonge nécessite que l’usage du mensonge permette de parvenir à une fin prohibée par la loi pénale. L’intervention du législateur est justifiée et légitimée par des impératifs d’ordre public imposant la protection des valeurs sociales nécessaires au fonctionnement de la société. La recherche entreprise porte sur les infractions consommées par le mensonge en droit pénal. Le droit pénal conçoit le mensonge comme une déviation par rapport à la vérité réalisée sous des multiples formes, sans apporter une définition précise. La matière pénale ne s’intéresse pas à une inexactitude en tant que telle, mais au mensonge, qui par définition, ne peut être qu’intentionnel, fait de mauvaise foi dans le but de tromper. Cette étude a pour but de d’identifier les critères retenus lors de la répression du mensonge dans toutes les infractions consommées par une altération frauduleuse de la vérité. A la lecture du Code pénal, on peut constater que de nombreuses infractions sont construites sur le mensonge. Conformément aux principes régissant le droit pénal, la répression du mensonge doit se faire qu'en fonction de critères objectifs et déterminés. Les réformes et les évolutions substantielles génèrent des incertitudes sur les frontières traditionnellement admises du mensonge punissable et génèrent une problématique renouvelée. Les composantes des infractions sont affectées par des transformations majeures et rendent la ligne de démarcation de la répression mouvante. La jurisprudence confirme cette tendance et témoignent de la souplesse observée lors de la caractérisation du mensonge.
Type de document :
Thèse
Droit. Université de Lorraine, 2015. Français. 〈NNT : 2015LORR0352〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [364 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01508492
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : vendredi 14 avril 2017 - 11:42:17
Dernière modification le : mercredi 4 octobre 2017 - 14:12:20
Document(s) archivé(s) le : samedi 15 juillet 2017 - 13:12:01

Fichier

DDOC_T_2015_0352_COMERT.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01508492, version 1

Collections

Citation

Alev Comert. Les infractions consommées par le mensonge. Droit. Université de Lorraine, 2015. Français. 〈NNT : 2015LORR0352〉. 〈tel-01508492〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

80

Téléchargements de fichiers

662