L'INEFFICACITÉ DE L'ACTION CIVILE EN RÉPARATION DES INFRACTIONS AU DROIT DE LA CONCURRENCE : Etude du contentieux français devant le Tribunal de Commerce de Paris

Résumé : Le Livre Vert et le Livre Blanc de la Commission Européenne sur les actions en dommages-intérêts en cas d'infraction au droit communautaire de la concurrence ont constaté l'inefficacité de l'action en réparation et identifié certains obstacles. L'étude empirique remet partiellement en cause ce constat. Les actions en réparation du préjudice d'éviction engagées entre concurrents apparaissent raisonnablement efficace. Les réformes proposées en matière probatoire pour l'accès aux documents n'apporteraient aucun progrès sensible, pas plus que l'adoption d'un instrument non-contraignant sur la quantification du préjudice. En revanche, les actions en réparation du préjudice de surcoût engagées par les acheteurs directs ou indirects paraissent vouées à l'échec dans le cadre actuel de la responsabilité civile, en l'absence de recours collectif. La réflexion est engagée au niveau national et européen. Toutefois les options envisagées ne paraissent guère convaincantes. À partir des enseignements de l’expérience américaine en matière de class actions et actions parens patriae, il est proposé un mécanisme public de recours collectif basé sur une révision à droit constant de la politique de sanction des Autorités Nationales de Concurrence et de la Commission Européenne. Notamment s’agissant de l’Autorité française de la Concurrence - dans le cadre des limites légales de son pouvoir de sanction et du pouvoir d’appréciation qui lui est légalement reconnu – il serait possible selon les circonstances : soit de prononcer des injonctions de faire tendant à la création de fonds ad hoc d’indemnisation collective, soit d’affecter une partie du produit des amendes à l’indemnisation des consommateurs via un fonds à titre de peine privée, soit de conditionner le bénéfice du programme de clémence à l’indemnisation préalable des victimes de l’infraction.
Type de document :
Thèse
Droit. Université de Montpellier 1, 2012. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [713 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01496120
Contributeur : Guillaume Zambrano <>
Soumis le : mercredi 29 mars 2017 - 13:56:55
Dernière modification le : mardi 10 octobre 2017 - 10:31:32
Document(s) archivé(s) le : vendredi 30 juin 2017 - 12:31:46

Identifiants

  • HAL Id : tel-01496120, version 1

Collections

Citation

M Zambrano. L'INEFFICACITÉ DE L'ACTION CIVILE EN RÉPARATION DES INFRACTIONS AU DROIT DE LA CONCURRENCE : Etude du contentieux français devant le Tribunal de Commerce de Paris. Droit. Université de Montpellier 1, 2012. Français. 〈tel-01496120〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

69

Téléchargements de fichiers

244