Conception guidée par la physiologie de biopiles bioinspirées implantables

Résumé : On peut imaginer dans un futur proche que des micro-robots implantés pourront suppléer la défaillance de certaines fonctions essentielles. C’est déjà le cas avec les stimulateurs cardiaques dont les piles au lithium sont bien adaptées à leur fonctionnement pendant des années de vie du patient. Cependant, pour des systèmes plus gourmands en énergie, il convient d’améliorer la longévité et la puissance volumique de ces piles. La stratégie que nous avons choisie est basée sur une approche biomimétique et deux voies ont été suivies pour créer une biopile bioinspirée : les biopiles enzymatiques génèrent un courant électrique à partir de l’oxydation de molécules organiques et la réduction d’oxygène en eau. Les biopiles à base de membranes biomimétiques génèrent un potentiel électrique à partir du transfert d’ions au travers une membrane biomimétique.Les biopiles enzymatiques, qui utilisent par exemple le glucose et l’oxygène, sont théoriquement capables de fonctionner indéfiniment car ces substrats sont toujours présents dans l’organisme. Cependant, la biocompatibilité et la performance à long terme de ces biopiles restent des verrous pour leur mise en œuvre chez l’homme. Cette thèse décrit la conception et l’implantation de nouvelles biopiles enzymatiques chez différents modèles animaux. Leur implantation constitue un véritable défi technologique et nous amenons des solutions guidées par la physiologie en abordant les problèmes de biocompatibilité mais aussi de techniques de mesure électrique.Nous sommes maintenant capables d’implanter ces biopiles chez de gros animaux en analysant en temps réel les performances de la biopile implantée.Cette thèse développe également le concept de biopile à base de membranes biomimétiques. Il s’agit d’une biopile mettant en œuvre des protéines de transport (par exemple des canaux ioniques) insérées dans des membranes biomimétiques. Nous avons démontré la faisabilité de la transformation d’un gradient de NaCl en gradient de protons. Nous avons aussi réussi à générer une différence de potentiel de 20 millivolts avec une membrane plane de 38 mm². Cette membrane biomimétique, contenant l’échangeur sodium/proton NhaA, est stable pendant plus de 15 jours.
Type de document :
Thèse
Ingénierie biomédicale. Université Grenoble Alpes, 2016. Français. 〈NNT : 2016GREAS011〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01486132
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 9 mars 2017 - 16:43:34
Dernière modification le : lundi 29 janvier 2018 - 12:01:27
Document(s) archivé(s) le : samedi 10 juin 2017 - 15:02:39

Fichier

ALCARAZ_2016_diffusion.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01486132, version 1

Collections

Citation

Jean-Pierre Alcaraz. Conception guidée par la physiologie de biopiles bioinspirées implantables. Ingénierie biomédicale. Université Grenoble Alpes, 2016. Français. 〈NNT : 2016GREAS011〉. 〈tel-01486132〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1171

Téléchargements de fichiers

758