La protection non juridictionnelle des droits fondamentaux en droit constitutionnel comparé : L’exemple de l’ombudsman spécialisé portugais, espagnol et français

Résumé : Apparue au sein de la péninsule ibérique à la sortie des dictatures salazariste et franquiste en vue de faciliter la transition vers la démocratie, la figure de l’ombudsman spécialisé, désormais réceptionnée par la France à travers l’institution du Défenseur des droits, trouve sa raison d’être contemporaine à l’aune de l’insuffisance des mécanismes classiques de garantie des droits fondamentaux. Spécialement aménagé pour la défense des droits et libertés, l’human rights ombudsman se présente, en effet, comme une forme de protection non juridictionnelle s’inscrivant dans une perspective de complémentarité des traditionnelles voies, spécialement juridictionnelles, de recours et, à ce titre, favorise l’émergence d’un système institutionnel de protection complet. Contribuant en pratique à une consolidation indiscutable des droits fondamentaux, la protection proposée par l’ombudsman spécialisé, aussi indispensable soit-elle, n’en demeure pas moins relative. Outre qu’il ne permet pas de combler l’ensemble des insuffisances affectant les autres instances de garantie, l’human rights ombudsman souffre lui-même d’imperfections de nature à préjudicier à l’effectivité de sa mission de sauvegarde des droits de la personne humaine.
Type de document :
Thèse
Droit. Université de Pau et des pays de l'Adour, 2013. Français
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/tel-01465159
Contributeur : Dimitri Löhrer <>
Soumis le : vendredi 10 février 2017 - 20:27:24
Dernière modification le : mercredi 15 février 2017 - 11:40:46
Document(s) archivé(s) le : jeudi 11 mai 2017 - 16:23:49

Identifiants

  • HAL Id : tel-01465159, version 1

Collections

Citation

Dimitri Löhrer. La protection non juridictionnelle des droits fondamentaux en droit constitutionnel comparé : L’exemple de l’ombudsman spécialisé portugais, espagnol et français. Droit. Université de Pau et des pays de l'Adour, 2013. Français. 〈tel-01465159〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

146

Téléchargements de fichiers

700