Skip to Main content Skip to Navigation
Habilitation à diriger des recherches

Contribution à l'Automatisation des Systèmes Intelligents de Production: Interopérabilité des Processus de Contrôle, Maintenance et Gestion Technique

Résumé : Le présent document décrit nos activités universitaires d'enseignant/chercheur depuis notre soutenance de thèse (1992) effectuée au CRAN (Centre de Recherche en Automatique de Nancy, UMR 7039) et notre affectation en 1993 sur le poste n°1184 de l'ESIAL (Ecole Supérieure d'Informatique et Applications de Lorraine) de l'Université Henri Poincaré – Nancy I. Un curriculum vitae assez concis présente, en début de document, une synthèse de nos activités de recherche, d'enseignement et d'administration. L'originalité de ces activités de recherche menées au sein du CRAN réside dans le fait qu'elles sont issues des applications, c'est à dire de coopérations industrielles fortes qui ont permis de constituer avec les industriels concernés comme Electricité de France ou SchlumbergerSema un véritable programme de recherche sur une dizaine d'années. Par conséquent, notre activité scientifique correspond à un compromis entre (a) une recherche technologique où nous avons cherché à apporter des solutions particulières de R&D aux problématiques des architectures de systèmes intégrés (vs. intelligents) de contrôle, maintenance et gestion technique à base de composants interopérables, et (b) une recherche appliquée où nous avons tiré profit de ces applications pour rationaliser les résultats en expérimentant et améliorant des approches de modélisation scientifiques principalement non analytiques favorisant la compréhension globale de ces systèmes. Par conséquent, dans une première partie de ce document, nous développons la problématique de modélisation de ces systèmes en général afin de positionner, d'une part, les différentes approches de modélisation en fonction des caractéristiques de réactivité et de globalité que nous voulons conférer au fonctionnement de nos systèmes et, d'autre part, les méthodes de modélisation mises en œuvre pour qualifier ces approches. Ce double positionnement nous permet ensuite, dans une deuxième partie, de présenter nos contributions "technologiques" pour l'automatisation de ces systèmes en regard de nos coopérations industrielles principalement sur des problématiques d'architectures et de qualité du procédé de modélisation et, dans une troisième partie, de présenter nos contributions "appliquées" (confortées par des coopérations académiques) en regard d'une rationalisation scientifique des résultats de R&D principalement sur l'amélioration des approches de modélisation (pérenniser le processus de modélisation de ces systèmes). Cette évolution dans la problématique de modélisation de ces systèmes correspond de façon duale à la logique qui nous a fait co-encadrer (avant 1997) puis co-diriger avec le professeur Gérard Morel (à 50%), les thèses de Jean François Pétin (1995), Eric Neunreuther (1998), Jean Baptiste Léger (1999) et Yongqian Liu (2002). Ces travaux de par leur finalité "appliquée" et "technologique" , nous ont conduit à nous impliquer dans le CRAN, à part équivalente, dans les thèmes PAPD (Productique et Automatisation des Procédés Discrets) et CSSF (Conception de Systèmes Sûrs de Fonctionnement) et, plus précisément pour ce dernier thème, dans l'action 1 "Optimisation des processus décisionnels en Maintenance". Les résultats obtenus dans cette action nous ont amenés, suite à une proposition du CRAN pour la fin de cette période quadriennale 2000-2003, à prendre la responsabilité d'un nouveau projet de recherche intitulé "Processus décisionnel en maintenance pour la maîtrise de la sûreté et de la productivité". Ce projet de recherche, actif depuis juin 2002 et qui intègre nos problématiques technologiques et appliquées pour l'automatisation des systèmes intelligents de maintenance, est développé dans la quatrième partie de ce document. En complément à cette activité de recherche, ce contexte de R&D nous a permis aussi relativement à notre fonction d'enseignant, de transférer le résultat de nos recherches vers nos activités pédagogiques dans l'objectif de former des ingénieurs en adéquation étroite avec les préoccupations du milieu industriel. L'effectivité de ce transfert sur la formation est présentée succinctement dans la fin de ce document. Finalement, le document est complété en annexe par quatre publications internationales reflétant la qualité scientifique de nos travaux de recherche.
Document type :
Habilitation à diriger des recherches
Complete list of metadatas

Cited literature [213 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01403024
Contributor : Benoit Iung <>
Submitted on : Friday, November 25, 2016 - 1:49:26 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:33:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : tel-01403024, version 1

Collections

Citation

Benoît Iung. Contribution à l'Automatisation des Systèmes Intelligents de Production: Interopérabilité des Processus de Contrôle, Maintenance et Gestion Technique. Sciences de l'ingénieur [physics]. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 2002. ⟨tel-01403024⟩

Share

Metrics

Record views

408

Files downloads

1497