Caractérisation des effets de la chaleur sur des cuirs de tannage végétal et développement d’une stratégie de restauration par voie enzymatique

Résumé : L'exposition à la chaleur, notamment lors d'incendies est particulièrement dévastatrice et dans le cas d'objets du patrimoine elle entraine la destruction de tout ou partie de ces témoins du passé. Notre étude porte sur les effets de la chaleur sur le cuir, matériau largement présent dans les collections patrimoniales.A ce jour, aucune méthode de restauration permettant d'inverser les effets de la chaleur n'a été développée. Le premier objectif de notre étude est d'évaluer les effets d'une exposition à une chaleur sèche par une caractérisation systématique d'échantillons avant et après exposition à la chaleur. Des échantillons modèles, issus d'une même peau de veau de tannage végétal connu, ont été utilisés et caractérisés à différentes échelles structurales par un large ensemble de techniques physico-chimiques et biochimiques avant et après chauffage.Au-delà du brunissement et de la rétraction visible du cuir, la chaleur induit de nombreuses altérations au niveau de la structure du matériau, notamment, une perte de masse, une fonte des structures cristallines, une augmentation de l'hydrophobie ainsi qu'une rigidification. Une partie de ces changements sont attribués à l'agrégation protéique mise en évidence par cette recherche.Le second objectif était de développer une méthode de restauration innovante basée sur l'utilisation de molécules biologiques afin de respecter la nature de l'objet. Des enzymes de type protéase, capables de rompre les agrégats protéiques ont été utilisées. Un des défis est d'apporter suffisamment d'eau, nécessaire pour l'activité de l'enzyme, sans mouiller le cuir pour éviter tout dommage supplémentaire. Plusieurs supports d'application de la protéase ont été testés. Avec une émulsion enzymatique les résultats obtenus ne mettent en évidence ni coloration, ni rétraction et dans certains cas un gain de souplesse est observé. Des résultats encourageants ont également été obtenus dans le cas d'un cuir de veau historique (XIXe siècle). Des mesures complémentaires ont fait attribuer ces propriétés principalement à l'émulsion elle-même, cependant des mesures à plus long terme semblent mettre en évidence un effet positif de l'enzyme sur le gain de souplesse. Sous réserve de nouvelles caractérisations à des temps plus longs, le traitement élaboré pourrait constituer un nouveau support de restauration par voie biologique.Mots clefs : cuir - dénaturation thermique – agrégation protéique – bio-restauration – protéases
Type de document :
Thèse
Biochimie, Biologie Moléculaire. Université de Cergy Pontoise, 2015. Français. 〈NNT : 2015CERG0780〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [96 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01347102
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mercredi 20 juillet 2016 - 12:48:08
Dernière modification le : mercredi 23 mai 2018 - 16:54:01

Fichier

50791_IZQUIERDO_2015_archivage...
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01347102, version 1

Collections

Citation

Eleonore Izquierdo. Caractérisation des effets de la chaleur sur des cuirs de tannage végétal et développement d’une stratégie de restauration par voie enzymatique. Biochimie, Biologie Moléculaire. Université de Cergy Pontoise, 2015. Français. 〈NNT : 2015CERG0780〉. 〈tel-01347102〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

890

Téléchargements de fichiers

1767