Metabolic Investigation of the Mycoplasmas from the Swine Respiratory Tract

Résumé : L'appareil respiratoire des porcs est colonisé par plusieurs bactéries, parmi lesquelles trois espèces de mycoplasmes : Mycoplasma flocculare, Mycoplasma hyopneumoniae et Mycoplasma hyorhinis. Lors de ce doctorat, notre principal objectif était de mieux comprendre le métabolisme différentiel dans chacune des espèces à l'aide de différentes approches. Nous avons reconstruit les réseaux métaboliques complets pour toutes les souches séquencées de ces trois espèces de mycoplasmes afin d'y détecter des caractéristiques distinctes. Nous avons pu montrer que, bien que les trois espèces de mycoplasmes du porc ont des capacités métaboliques semblables, certaines différences existent qui incluent, d'une part, le catabolisme de myo-inositol et un système plus complet pour l'absorption du glycérol, et d'autre part, une large gamme de moyens d'absorption de carbohydrates chez M. hyorhinis. L'utilisation de glycérol comme source de carbone, une activité qui est absente uniquement dans M. flocculare, produit du peroxyde d'hydrogène qui est toxique, ce qui peut expliquer l'absence de pathogénicité de cette espèce. L'absorption d'un plus large éventail de sources de carbone chez M. hyorhinis peut également expliquer pourquoi cette espèce est un contaminant largement connu des cultures cellulaires. Des expériences de croissance ont montré que les milieux définis décrits pour d'autres espèces de mycoplasmes ne sont pas appropriés pour la croissance de mycoplasmes du tractues respiratoire de porcs, et que la peptone est essentielle pour le maintien de la viabilité des cellules à la fois de M. hyopneumoniae et de M. flocculare dans des milieux définis. Dans ce travail, nous proposons également de nouveaux média définis qui, in silico, sont extrêmement appropriés pour les mycoplasmes du porc. Les données de métabolomique suggèrent que même si ces espèces sont extrêmement similaires du point de vue de leurs génomes et des métabolismes, les produits et les taux de réaction diffèrent et la régulation des gènes peuvent interférer directement dans le métabolisme. Pour expliquer ces différences ainsi que d'autres décrits dans la littérature qui suggèrent que certains types de régulation de l'expression du gène existent en effet dans ces espèces, nous avons également essayé de recueillir des informations sur de nouvelles séquences promotrices. Ainsi, cette thèse servira de base pour l'étude du métabolisme différentiel et des pathologies causées par les mycoplasmes du tractus respiratoire du porc et pourra aider à proposer des façons de prévenir à l'avenir le développement des maladies associées
Type de document :
Thèse
Bioinformatics [q-bio.QM]. Université Claude Bernard - Lyon I, 2015. English. 〈NNT : 2015LYO10302〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01315159
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 12 mai 2016 - 17:27:02
Dernière modification le : jeudi 21 mars 2019 - 14:51:22
Document(s) archivé(s) le : mardi 16 août 2016 - 10:20:57

Fichier

TH2015GalvaoFerrariniMariana.p...
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01315159, version 1

Citation

Mariana Galvao Ferrarini. Metabolic Investigation of the Mycoplasmas from the Swine Respiratory Tract. Bioinformatics [q-bio.QM]. Université Claude Bernard - Lyon I, 2015. English. 〈NNT : 2015LYO10302〉. 〈tel-01315159〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

364

Téléchargements de fichiers

400