D. Oeuvres-du-corpus and . Sijie, Balzac et la Petite Tailleuse chinoise Le complexe de Di Par une nuit où la lune ne s'est pas levée, Acrobatie aérienne de Confucius, 2000.

D. Sijie, . Paris, S. Lu, and . Sa, Trois vies chinoises Porte de la paix céleste Les quatre vies du saule La joueuse de go Alexandre et Alestria, Impératrice, 1997.

W. Wei, Le Yangtsé sacrifié, La Tour d'Aigues, 1997.

W. Wei, Fleurs de Chine, La Tour d'Aigues, 2001.

W. Wei, Une fille Zhuang, La Tour d'Aigues, 2006.

Y. Ding, Le sorgho rouge Les héritiers des sept royaumes, La jeune fille Tong, 1987.

Y. Chen, La mémoire de l'eau, 1992.

Y. Chen, Les lettres chinoises, 1993.

Y. Chen, Immobile, 1998.

Y. Chen, Le champ dans la mer, 2002.

Y. Chenun-squelette-avec-son-double, . Paris, Y. Seuil, Y. Chen, Y. Chen et al., Querelle Quatre mille marches Le mangeur Un enfant à ma porte La rive est loin, 2. Travaux Critiques sur les Auteurs du Corpus 2.1 Ouvrages imprimés DIALLO, Elisa (2012).Tierno Monénembo. Une écriture migrante La diaspora postcoloniale en France, 1977.

L. Bris, M. Jean, B. Charles, and . Xavier, Pour une littératuremonde L'écologie du réel Mort et naissance de la littérature québécoise contemporaine L'autofiction : variations génériques et discursives, Louvain-la-Neuve, Harmattan-Academia 2.2 Chapitre dans un ouvrage imprimé, Asie du Sud-Est ? Océan Indien », Littérature francophone 1, pp.98-156, 1988.

H. , N. Jean, and L. Michel, « Traduttore non è traditore, Pour une littérature-monde, pp.151-160, 2007.

C. Articles-extraits-de-périodiques-imprimés and M. , « La banalisation de la sexualité à l'ère postmoderne », Revue française d'études américaines, pp.49-63, 1990.

L. Tseu, Tao Te King traduit par François HOUANG et Pierre LEYRIS, 1979.

L. Tseu, Tao Te King traduit par Liou Kia-hway, 2002.

L. Tseu, OEuvres de Cathasia Traité des Rites, Mémoires sur les bienséances et les cérémonies (1950), traduction par Séraphin COUVREUR (1835-1919) Les religions extrême-orientales / Une autre histoire des religions IV, 3.2 Chapitre dans un ouvrage imprimé NICHIREN Daish?nin Traité pour ouvrir les yeux », Lettres et Traités de Nichiren Daishonin ? Volume II 3.3 Articles extraits de périodiques imprimés, pp.217-381, 1950.

T. Dominique, « Kamma et loi des causes multiples : Tout n'est pas kamma? », Les cahiers bouddhiques, n°6, Paris, Université bouddhique européenne, 4. Documents électroniques et audiovisuels 4.1 Vidéos de l'entretien et films DAI Sijie, pp.93-103, 1989.

D. Sijie, Balzac et la Petite Tailleuse chinoise [DVD (1H46min)]. En location, 2002.

P. Mccormack, Moi Bruce Lee [Documentaire diffusé sur France 4 en juillet 2013 (1h27min), 2012.

P. Bernard, 25 septembre) Interview de YA Ding sur la langue française et son livre Le Sorgho rouge [Vidéo en ligne (10min 22s)], Emission¨Apostrophes¨surEmission¨Apostrophes¨Emission¨Apostrophes¨sur Antenne 2, 1987.

Y. Bordeleau-francine and . Chen, Lettres québécoises : la revue de l'actualité littéraire, pp.9-10, 1998.

L. Zi, . Tao-te, and . King, traduction de Stanislas Julien, mise en ligne par Paul Remaud. julienthierry.unblog.fr/files, 2011.

. Liens and . Brigitte, transcription de l'entretien sur un site littéraire : Encres Vagabondes

B. Dominique and . Cheng, nous portons en chacun de nous un destin collectif, 1998.

. Boublil-yaël and . Wei-wei, transcription d'un interview réalisé en 2007 sur le site CRDP de l'académie de Paris

M. Vincent and . Ying, Chen a toujours voulu écrire », Conversations torontoises à l'Alliance française, 2010.

R. Manuel, «. Culture-chinoise, and . Christianisme, Interview de François CHENG de l'Académie Française », au Colloque de l'Association éducative dominicaine à la Colle-sur-Loup (Alpes Maritimes), le 6 mai, 2005.

Y. Wei, S. Chen, and . .. Sa???????????????, .?298 I. Ya Ding : prédicateur zélé du taoïsme?????, p.301

I. and S. Sa, porte-parole volontaire du vieil empire chinois??314 II.1. Divergence des valeurs taoïste et confucianiste????, ????314 II.2. Cycle de vies dans une perspective bouddhiste???????, p.321

I. Dai, Sijie : évocateur spontané des éléments issus des trois sagesses orientales????????????????????????, p.326

I. Wei-wei, révélatrice impitoyable des méfaits de certaines coutumes ancestrales dans une perspective féministe????342 IV.1. Résignation des femmes aux servitudes des coutumes transmises par les aïeux???, ??????????????????????342 IV.2. Expansion de l'esprit superstitieux chez le peuple chinois??347

Y. Chen, Adoption de la notion bouddhique du temps????????, ??353 V.2. Interprétation du Tao selon Chen??????????????..??.356 V.3. Le juste-milieu confucéen et sa prédilection pour une littérature universelle???????????????????????????????.??, p.361

M. Table, Chine comme puissance économique, mais le monde francophone connaît l'influence culturelle de la Chine depuis bien plus longtemps Depuis les années 80, plusieurs écrivains d'origine chinoise ont publié en France des romans écrits directement en français qui ont rencontré un vif succès. Certains d'entre eux comme Dai Sijie, Ya Ding Ying Chen et Shan Sa sont nés en Chine où ils ont vécu toute leur enfance, leur adolescence et parfois une première partie de leur vie adulte. Ils ont réussi à percer dans la littérature francophone grâce au parfum délicatement exotique qui s'est exhalé de leurs romans. Chargées de bagages historiques et traditionnels chinois, leurs oeuvres convergent sur des thématiques telles que la mémoire collective de la Chine mouvementée au XXe siècle, le contact voire le choc des cultures chinoise et occidentale, la mise en avant des pensées taoïste, bouddhiste et confucianiste, etc. Avec ces voix originales, la langue française s'ouvrait à de nouvelles poétiques et témoignait de sa capacité à dire la réalité complexe du monde actuel