Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

La trame contingente : stylistique du possible aux origines du roman en vers (XIIe siècle)

Résumé : L’étude se fonde sur l’hypothèse que le possible est un critère fondateur du roman médiéval. Le corpus est donc constitué d’œuvres romanesques ou qui peuvent être considérées comme des précurseurs du roman : les chroniques de Wace, le roman antique, les romans tristaniens et les romans de Chrétien de Troyes. Ces œuvres ont été explorées suivant une double approche. La première approche, linguistique, a essayé de dégager pour trois faits de langue (futur, futur II, propositions hypothétiques) une racine sémantique et, surtout, un éventail de significations ; l’étude a permis de dégager des phénomènes stylistiques : d’une part, les auteurs peuvent se singulariser dans leur emploi des formes (on dégage alors des traits idiolectaux) ; d’autre part, certaines formes ont des emplois marqués qui peuvent, en contexte, être considérés comme expressifs. La seconde approche est littéraire ; elle permet de dégager comment ces formes linguistiques sont investies dans une œuvre. En se concentrant sur des segments brefs et saillants (formules et interventions narratoriales), il a été possible d’identifier des traits singularisant l’œuvre de chaque auteur, mais aussi des éléments spécifiques au genre du roman. En étudiant d’une manière plus large le possible, défini comme la confrontation au futur contingent, certains éléments d’ordre générique ont été dégagés. Tout d’abord, le roman motive systématiquement l’action : le possible sert à exprimer une volonté, un projet, une verbalisation initiale précédant la réalisation de l’action ; l’écriture romanesque semble insister sur l’investissement individuel dans l’accomplissement de l’acte. Ensuite, un processus se révèle au plan chronologique. En effet, toute forme de prédestination ou de fatalité s’efface progressivement dans les textes ; ceux-ci se focalisent désormais plus sur la liberté humaine. Cette focalisation se fait selon deux procédés : le premier consiste à présenter la volonté du héros comme problématique, et le second à développer le principe d’incertitude : le possible relève d’une impossibilité à saisir entièrement le réel.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01295300
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Wednesday, March 30, 2016 - 4:58:00 PM
Last modification on : Tuesday, August 20, 2019 - 1:38:54 PM
Document(s) archivé(s) le : Monday, November 14, 2016 - 9:24:42 AM

File

These_Yannick_MOSSET.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01295300, version 1

Citation

Yannick Mosset. La trame contingente : stylistique du possible aux origines du roman en vers (XIIe siècle). Littératures. Université Michel de Montaigne - Bordeaux III, 2015. Français. ⟨NNT : 2015BOR30062⟩. ⟨tel-01295300⟩

Share

Metrics

Record views

807

Files downloads

1661