Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Le rapport de la personne à l'institution dans l'histoire de la vie religieuse : son évolution des origines à la fin du XVIIIe siècle

Résumé : Ce rapport personne-institution s’appuie sur une double notion : la personne humaine et le salut en Jésus-Christ. Le désir du salut dans l’histoire de l’Église a pris son essor dans l’anachorétisme pour s’épanouir dans le cénobitisme. Les grandes Règles monastiques ont mis au point tout une pédagogie spirituelle, à travers toute une législation où le rapport personne institution se révèle interactif et fécond pour la transformation spirituelle de la personne. La période qui va du Xe au XIIIe siècle, caractérisée par les grandes réformes monastiques de Cluny et de Cîteaux ainsi que l’émergence des Ordres mendiants a permis au rapport personne-institution de confirmer sa fiabilité même au creuset de l’épreuve que fut la Révolution de 1789. L’analyse du rapport personne-institution montre que la personne crée l’institution, lui donne sens et légitimité et l’institution favorise l’avènement de la personne comme être-en-relation, se construisant sans cesse par l’ouverture à l’altérité.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [263 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01278558
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Wednesday, February 24, 2016 - 3:02:23 PM
Last modification on : Friday, February 8, 2019 - 4:49:40 PM
Document(s) archivé(s) le : Sunday, November 13, 2016 - 2:33:41 AM

File

MBIDA_Germain_2015_ED270.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01278558, version 1

Collections

Citation

Germain Mbida. Le rapport de la personne à l'institution dans l'histoire de la vie religieuse : son évolution des origines à la fin du XVIIIe siècle. Religions. Université de Strasbourg, 2015. Français. ⟨NNT : 2015STRAK006⟩. ⟨tel-01278558⟩

Share

Metrics

Record views

283

Files downloads

1285