Modélisation de la connectivité larvaire et implications en terme de gestion de l'environnement

Résumé : Intégrer les connaissances sur la connectivité écologique dans la gestion des écosystèmes marins est essentiel, surtout dans un contexte d'appauvrissement des ressources marines et de dégradation des habitats côtiers à l'échelle mondiale. Des outils environnementaux, tels que les Aires Marines Protégées ont été mises en œuvre pour protéger la biodiversité, restaurer les écosystèmes endommagés, soutenir les pêcheries et reconstituer les stocks surexploités. Leur efficacité dépend en partie du maintien de la connectivité entre les populations marines, assurée à travers divers processus écologiques dont la dispersion larvaire. Dans le cadre de ce travail de thèse, un modèle biophysique intégrant des données de courants, issues de mesures d'altimétrie par satellite, a été utilisé pour évaluer la connectivité entre les récifs de l'océan Indien d'une part, et à travers le réseau d'AMP de Méditerranée d'autre part. Différentes méthodes d'analyse ont été utilisées, telles que la théorie des graphes et le clustering. Dans l'océan Indien occidental, l'analyse des connectivités marines montre que le nombre de connexions entre les récifs augmente avec la durée de vie larvaire des poissons. Elle met également en évidence une faible connectivité à l'échelle de la région, mais une forte inter-connectivité au sein de plusieurs sous-régions (Canal du Mozambique, Mascareignes). En Méditerranée, la connectance est globalement faible à l'échelle régionale, bien que plus importante dans le bassin occidental que le bassin oriental. L'analyse des connectivités marines montre également un taux de connectivité élevé à l'échelle d'un même pays. Selon le cas d'étude, une liste de récifs ou de sites prioritaires dans la mise en œuvre des AMP a été proposée. Enfin, les implications de ces résultats en termes de politiques transfrontalières et de coopération régionale sont discutées.
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01269631
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : vendredi 5 février 2016 - 10:22:08
Dernière modification le : vendredi 12 octobre 2018 - 13:21:38
Document(s) archivé(s) le : samedi 12 novembre 2016 - 10:30:41

Fichier

2015lare0003_ECrochelet.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01269631, version 1

Citation

Estelle Crochelet. Modélisation de la connectivité larvaire et implications en terme de gestion de l'environnement. Biodiversité et Ecologie. Université de la Réunion, 2015. Français. 〈NNT : 2015LARE0003〉. 〈tel-01269631〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

689

Téléchargements de fichiers

593