The upper atmopshere of the early Earth, a source of prebiotic organic compounds

Benjamin Fleury 1
1 IMPEC - LATMOS
LATMOS - Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales
Résumé : Cette thèse est consacrée à l’étude de la formation de matière organique dans l’atmosphère de la Terre primitive. Nos connaissances de l’environnement dans lequel la vie est apparue sur Terre se sont beaucoup améliorées ces 50 dernières années. Toutefois, l’origine de la matière organique sur la Terre primitive reste fortement débattue aujourd’hui. Une des hypothèses proposées est la formation de composés organiques complexes dans l’atmosphère de la Terre primitive. Cette chimie atmosphérique serait initiée par la dissociation et l’ionisation des molécules constituantes de l’atmosphère (majoritairement N2 et CO2) par le rayonnement solaire. Une des méthodes possibles pour étudier cette question est de reproduire en laboratoire la réactivité supposée de l’atmosphère primitive. Dans cette thèse, j’ai étudié en laboratoire la chimie de l’atmosphère de la Terre primitive ainsi que de son meilleur analogue observable aujourd’hui : Titan.
Type de document :
Thèse
Sciences of the Universe [physics]. Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, 2015. English. < NNT : 2015SACLV012 >
Liste complète des métadonnées


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01253490
Contributeur : Nathalie Carrasco <>
Soumis le : dimanche 10 janvier 2016 - 18:17:38
Dernière modification le : lundi 29 mai 2017 - 15:04:17
Document(s) archivé(s) le : lundi 11 avril 2016 - 10:57:45

Identifiants

  • HAL Id : tel-01253490, version 1

Collections

Citation

Benjamin Fleury. The upper atmopshere of the early Earth, a source of prebiotic organic compounds. Sciences of the Universe [physics]. Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, 2015. English. < NNT : 2015SACLV012 >. <tel-01253490>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

173

Téléchargements du document

140