Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Accompagner la maturation des concepts au sein des processus d’éco-innovation : proposition de la méthode MIRAS, pour aider à surmonter les fixations collectives et explorer les réseaux de parties prenantes.

Résumé : Dans une démarche d’éco-innovation, les entreprises cherchent à inventer et mettre en oeuvre de nouvelles activités plus durables parfois en rupture avec leurs pratiques existantes, et qui entraînent des changements plus ou moins importants au sein de leurs offres, de leur business model, et parfois sur l’ensemble de leurs écosystèmes. Confrontée à de tels enjeux et des dynamiques associées souvent complexes de par leur nature parfois techniques, économiques, sociales, juridiques, politiques…, l’entreprise et les parties prenantes du projet en émergence semblent ne pas toujours réussir à suffisamment s’écarter consciemment des cadres cognitifs existants pour explorer des alternatives en adéquation avec les ambitions initiales d’un projet d’éco-innovation. Ainsi, les trajectoires empruntées par ces projets sont susceptibles d’entrainer par exemple une dilution des valeurs environnementales et sociales ou de provoquer l’abandon de projets par un manque de considération des dimensions techniques ou économiques.Les travaux présentés ici portent sur la phase de maturation des concepts éco-innovants et cherchent à développer des modalités d’accompagnement pour éviter ou surpasser de telles situations dites de « fixation collective ».L’approche méthodologique repose sur une recherche-action effectuée au sein de l’organisme d’accompagnement Apesa structurée en deux étapes :- L’analyse de trois cas de projets d’éco-innovation nous a d’abord permis de caractériser la problématique des pratiques d’accompagnement et plus précisément les fixations collectives présentes lors de la maturation des concepts.- Cette première étude a alimenté la démarche de conception mise en oeuvre pour élaborer la méthode MIRAS, l’apport principal de notre recherche.La méthode MIRAS propose un panel d’outils d’animation destinés aux acteurs de l’accompagnement pour aider les groupes projets lors des phases de maturation de leur concept et de leur potentiel de soutenabilité en visant un certain équilibre du triptyque économique – environnemental – social). Dans cette optique, MIRAS vise à adopter une pensée systémique, qui ne soit pas centrée seulement sur l’entreprise mais qui reconsidère l’ensemble des dimensions du « réseau élargi des parties prenantes ».
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [139 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01239704
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Wednesday, December 9, 2015 - 4:14:10 PM
Last modification on : Friday, May 17, 2019 - 11:38:53 AM

File

REAL_MARION_2015.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01239704, version 1

Citation

Marion Real. Accompagner la maturation des concepts au sein des processus d’éco-innovation : proposition de la méthode MIRAS, pour aider à surmonter les fixations collectives et explorer les réseaux de parties prenantes.. Automatique / Robotique. Université de Bordeaux, 2015. Français. ⟨NNT : 2015BORD0261⟩. ⟨tel-01239704⟩

Share

Metrics

Record views

663

Files downloads

1773