Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Renseignement et contre-espionnage entre Dublin, Londres et Edimbourg de 1845 à 1945

Résumé : Cette thèse démontre dans quelles mesures le recours aux agents secrets permet à Londres de dissimuler ses faiblesses notamment dans ses conflits avec l’Ecosse et l’Irlande. En effet, les mouvements dissidents écossais et irlandais mettent en péril le fondement même du Royaume-Uni en remettant en cause leurs actes d’Union signés avec Londres. Le pouvoir central se base donc sur l’efficacité et la puissance de ses agents secrets pour soutenir ses forces armées. Dès le XVème siècle, les monarques anglais, avides de subterfuges, envoient beaucoup d’espions en France. Par la suite, Londres instaure des forces de police à Dublin, Edimbourg et Londres, qui lui rendent compte des moindres complots grâce à l’infiltration de détectives dans des organisations rebelles comme le Clan na Gael, un fonctionnement qui lui permet de mater les rébellions malgré l'alliance irlando-écossaise. Toutefois, Michael Collins amène Londres à négocier grâce à la guerre d’espions (1919-1921) dans laquelle il cible les agents britanniques en imitant leurs méthodes et en développant un réseau de contre-espionnage performant. A l’aube de la Seconde Guerre mondiale, la neutralité de l’Eire proclamée par Éamon De Valera précipite Londres dans un jeu très dangereux de coopération, d’espionnage et de manipulation politique de l’Irlande dans lequel les relations diplomatiques jouent un rôle clé, mais où la collaboration irlandaise auprès des Alliées s’avère précieuse. Cette thèse essaie de démontrer que les conflits opposant Dublin et Edimbourg au pouvoir central poussent ce dernier à s’affirmer, à développer et professionnaliser ses services de renseignement qui, de fait, gagnent une renommée mondiale.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01237843
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Thursday, December 3, 2015 - 6:04:08 PM
Last modification on : Monday, September 30, 2019 - 3:42:01 PM
Document(s) archivé(s) le : Friday, May 5, 2017 - 5:10:24 PM

Identifiers

  • HAL Id : tel-01237843, version 1

Collections

Citation

Émilie Berthillot. Renseignement et contre-espionnage entre Dublin, Londres et Edimbourg de 1845 à 1945. Histoire. Université Toulouse le Mirail - Toulouse II, 2014. Français. ⟨NNT : 2014TOU20034⟩. ⟨tel-01237843⟩

Share

Metrics

Record views

676

Files downloads

10889