Leveraging model-based product lines for systems engineering

João Bosco Ferreira Filho 1
1 DiverSe - Diversity-centric Software Engineering
Inria Rennes – Bretagne Atlantique , IRISA-D4 - LANGAGE ET GÉNIE LOGICIEL
Résumé : Actuellement, de nombreuses entreprises ont besoin de construire des versions\variantes légèrement différentes d'un même système. Ces versions partagent des points communs et des différences, le tout pouvant être géré à l'aide d'une approche ligne de produits (SPL). L'objectif principal d'une SPL est d'exploiter la personnalisation de masse, dans laquelle les produits sont réalisés pour répondre aux besoins spécifiques de chaque client. Pour répondre à ce besoin de personnalisation, les systèmes doivent être étendus de manière efficace, ou modifiés, configurés pour être utilisé dans un contexte particulier. Une approche encourageante consiste à connecter l'approche MDE (l'ingénierie dirigée par les modèles) à l'approche SPL – les SPL basées sur les modèles (MSPL). L'espace de conception, l'environnement du système logiciel que l'on construit (i.e., l'ingénierie du domaine) d'une MSPL est extrêmement complexe à gérer pour un ingénieur. Tout d'abord, le nombre possible des produits d'une MSPL est exponentielle au nombre d'éléments ou de décisions exprimé dans le modèle de variabilité. Ensuite, les modèles de produits dérivés doivent être conformes à de nombreuses règles liées au domaine métier mais aussi aux langages de modélisation utilisés. Troisièmement, le modèle de réalisation qui relie un modèle de variabilité et un modèle de base peut être très expressif. En plus, il faut ajouter que les ingénieurs système utilisent différents langages de modélisation dédiés dans le cadre de projets pour la réalisation de systèmes critiques. Nos contributions sont basées sur le fait qu'une solution générique, pour tous les domaines, et qui dérive des modèles corrects n'est pas réaliste, surtout si on prend en considération le contexte des systèmes complexes décrits précédemment. Nous proposons une approche indépendante du domaine pour générer des contre-exemples de MSPLs, révélant des erreurs de conceptions de modèles et supportant les parties prenantes à construire de meilleures MSPLs et des mécanismes de dérivation plus efficaces. Plus précisément, la première et principale contribution de la thèse est un processus systématique et automatisé, basé sur CVL (common variability language), pour la recherche aléatoire de contre-exemples de MSPL dans un langage donné. La seconde contribution de la thèse est un étude sur les mécanismes pour étendre la sémantique des moteurs de dérivation, offrant une approche basée sur des modèles à fin de personnaliser leurs sémantique opérationnelle. Dans la troisième contribution de la thèse, nous présentons une étude empirique à large échelle sur le langage Java en utilisant notre approche générative. La quatrième et dernière contribution de la thèse est une méthodologie pour intégrer notre travail dans une organisation qui cherche à mettre en œuvre les lignes de produit logiciels basées sur des modèles pour l'ingénierie des systèmes.
Type de document :
Thèse
Software Engineering [cs.SE]. Université Rennes 1, 2014. English. 〈NNT : 2014REN1S080〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [118 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01127500
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : samedi 7 mars 2015 - 02:59:14
Dernière modification le : mercredi 2 août 2017 - 10:08:24
Document(s) archivé(s) le : lundi 8 juin 2015 - 15:20:33

Fichier

2014REN1S080.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01127500, version 1

Citation

João Bosco Ferreira Filho. Leveraging model-based product lines for systems engineering. Software Engineering [cs.SE]. Université Rennes 1, 2014. English. 〈NNT : 2014REN1S080〉. 〈tel-01127500〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

365

Téléchargements du document

429