"L'introspection gestuée" - La place des gestes et micro-gestes professionnels dans la formation initiale et continue des métiers de l'enseignement

Résumé : Depuis une trentaine d'années la recherche et la littérature scientifique en éducation ont mis en évidence l'importance de l'analyse des pratiques dans la formation des enseignants et des formateurs. La question des gestes professionnels est aujourd'hui une des problématiques de la formation des enseignants. En prenant appui sur des approches théoriques variées et complémentaires, comme l'anthropologie, la sémiotique et l'ergonomie cognitive notre recherche et notre objet d'étude se concentrent sur l'identification de « microgestes professionnels » qui sont « en (je) eux » dans la mise en pratique et la dynamique de gestes professionnels. Elle tente de mesurer et d'évaluer l'importance d'une prise de conscience réflexive incarnée - l'introspection gestuée - de ces micro gestes dans l'appropriation et/ou la mise en oeuvre des gestes professionnels par des novices et des experts dans des disciplines et des ordres d'enseignement (1er- 2e degré) différents. Une bonne part des difficultés rencontrées par les enseignants résident dans la nonmaîtrise de certains « micro-gestes d'action » vécus dans leur communication didactique et pédagogique. A partir de deux gestes professionnels celui de (S') observer et celui de « (Se) mettre en scène » (Alin, 2010), nous avons mis en évidence cinq micro-gestes qui interagissent constamment entre les protagonistes de la scène du cours. Ce sont : la posture gestuée, la voix, le regard, l'usage du mot, et le positionnement tactique (le placement/déplacement). Sur le plan méthodologique notre protocole de recueil de données s'appuie sur la captation vidéo de situations professionnelles suivie d'entretiens d'auto confrontation. Cette approche qualitative relève à la fois de l'analyse du travail et de l'analyse du discours (langage verbal et non verbal). Les traces enregistrées sont exploitées et analysées avec comme cadre théorique principal, l'approche sémiotique de Ch. S. Peirce. C'est notre expérience de direction de chef de choeur et de chef d'orchestre qui nous a interrogé sur le sens des actes posés, dans ce qu'ils ont de plus infime et signifiant. L'enseignant comme concepteur crée et innove mais il est aussi un interprète. Comme le musicien, il doit savoir interpréter la partition qu'il a créée ou bien qu'il a empruntée, grâce à l'usage de micro-gestes précis, incarnés dans des actions gestuées et situées. La prise de conscience et la prise en compte des gestes professionnels et des micro-gestes qui en constituent la dynamique nous apparaît comme pouvant être un des appuis forts de la formation initiale et continue dans la construction de l'expertise pédagogique des enseignants et/ou des formateurs
Type de document :
Thèse
Education. Université Claude Bernard - Lyon I, 2014. Français. 〈NNT : 2014LYO10191〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [36 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01127249
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 19 mars 2015 - 11:25:05
Dernière modification le : samedi 7 avril 2018 - 01:28:28
Document(s) archivé(s) le : lundi 22 juin 2015 - 07:11:35

Fichier

TH2014_Duvillard_Jean.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01127249, version 1

Collections

Citation

Jean Duvillard. "L'introspection gestuée" - La place des gestes et micro-gestes professionnels dans la formation initiale et continue des métiers de l'enseignement. Education. Université Claude Bernard - Lyon I, 2014. Français. 〈NNT : 2014LYO10191〉. 〈tel-01127249〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1578

Téléchargements de fichiers

6603