Méthode non-paramétrique des noyaux associés mixtes et applications

Résumé : Nous présentons dans cette thèse, l'approche non-paramétrique par noyaux associés mixtes, pour les densités àsupports partiellement continus et discrets. Nous commençons par rappeler d'abord les notions essentielles d'estimationpar noyaux continus (classiques) et noyaux associés discrets. Nous donnons la définition et les caractéristiques desestimateurs à noyaux continus (classiques) puis discrets. Nous rappelons aussi les différentes techniques de choix deparamètres de lissage et nous revisitons les problèmes de supports ainsi qu'une résolution des effets de bord dans le casdiscret. Ensuite, nous détaillons la nouvelle méthode d'estimation de densités par les noyaux associés continus, lesquelsenglobent les noyaux continus (classiques). Nous définissons les noyaux associés continus et nous proposons laméthode mode-dispersion pour leur construction puis nous illustrons ceci sur les noyaux associés non-classiques de lalittérature à savoir bêta et sa version étendue, gamma et son inverse, gaussien inverse et sa réciproque le noyau dePareto ainsi que le noyau lognormal. Nous examinons par la suite les propriétés des estimateurs qui en sont issus plusprécisément le biais, la variance et les erreurs quadratiques moyennes ponctuelles et intégrées. Puis, nous proposons unalgorithme de réduction de biais que nous illustrons sur ces mêmes noyaux associés non-classiques. Des études parsimulations sont faites sur trois types d’estimateurs à noyaux lognormaux. Par ailleurs, nous étudions lescomportements asymptotiques des estimateurs de densité à noyaux associés continus. Nous montrons d'abord lesconsistances faibles et fortes ainsi que la normalité asymptotique ponctuelle. Ensuite nous présentons les résultats desconsistances faibles et fortes globales en utilisant les normes uniformes et L1. Nous illustrons ceci sur trois typesd’estimateurs à noyaux lognormaux. Par la suite, nous étudions les propriétés minimax des estimateurs à noyauxassociés continus. Nous décrivons d'abord le modèle puis nous donnons les hypothèses techniques avec lesquelles noustravaillons. Nous présentons ensuite nos résultats minimax tout en les appliquant sur les noyaux associés non-classiquesbêta, gamma et lognormal. Enfin, nous combinons les noyaux associés continus et discrets pour définir les noyauxassociés mixtes. De là, les outils d'unification d'analyses discrètes et continues sont utilisés, pour montrer les différentespropriétés des estimateurs à noyaux associés mixtes. Une application sur un modèle de mélange des lois normales et dePoisson tronquées est aussi donnée. Tout au long de ce travail, nous choisissons le paramètre de lissage uniquementavec la méthode de validation croisée par les moindres carrés.
Type de document :
Thèse
Mathématiques générales [math.GM]. Université de Franche-Comté, 2013. Français. 〈NNT : 2013BESA2007〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [102 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01124288
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : vendredi 6 mars 2015 - 06:42:52
Dernière modification le : vendredi 6 juillet 2018 - 15:18:04
Document(s) archivé(s) le : dimanche 7 juin 2015 - 15:35:51

Fichier

2013BESA2007.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01124288, version 1

Collections

Citation

Francial Giscard Baudin Libengue Dobele-Kpoka. Méthode non-paramétrique des noyaux associés mixtes et applications. Mathématiques générales [math.GM]. Université de Franche-Comté, 2013. Français. 〈NNT : 2013BESA2007〉. 〈tel-01124288〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

930

Téléchargements de fichiers

3032