Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Usage des variables phonologiques dans un corpus d’interactions naturelles parents-enfant : impact du bain linguistique et dispositifs cognitifs d’apprentissage.

Résumé : Cette recherche s’intéresse à l’usage de deux variables du français traditionnellement décrites comme phonologiques, la liaison et l’élision du schwa, au cours d’interactions naturelles entre trois enfants et leurs parents respectifs. Plus particulièrement, l’objectif de cette thèse est de décrire les particularités du discours adressés à l’enfant (DAE) au niveau de l’usage des variables phonologiques et de mesurer leur impact sur l’émergence de la production de ces mêmes variables chez l’enfant. Après la présentation du cadre théorique d’analyse et de la méthodologie de recueil, de structuration et d’analyse des données, le travail de recherche s’organise en trois parties. La première étude basée sur corpus, descriptive, a deux principaux objectifs. Dans un premier temps, il s’agit de mesurer à quelle variation les jeunes enfants sont exposés au domicile familial. Ensuite, le but est de confronter les résultats des études précédentes sur l’acquisition de la liaison, principalement obtenus à partir de tâches expérimentales, à des données issues de corpus denses d’interactions parent-enfant. Cette étude a notamment permis de relever l’influence de facteurs liés à l’usage, comme la fréquence, sur l’emploi des variables phonologiques. La seconde étude se focalise sur les caractéristiques du DAE. Les résultats présentés démontrent notamment que l’usage des variables phonologiques est modulé en DAE, et ce essentiellement à un stade précoce. Cette modulation s’atténue ensuite au cours du développement linguistique des jeunes sujets. La dernière étude de ce travail de recherche permet de mettre en relation les productions enfantines et parentales. Il apparaît que le développement de la variation phonologique va dans le sens des hypothèses émises par les modèles basés sur l’usage : la variation phonologique est à un stade précoce mémorisée à l’intérieur de constructions spécifiques, particulièrement fréquentes et saillantes dans le DAE. Celles-ci vont ensuite s’abstraire et entrer en concurrence au cours du développement, ces deux phénomènes étant particulièrement sensibles aux facteurs d’usage, notamment la fréquence d’emploi des types et des formes linguistiques.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01108764
Contributor : Loïc Liégeois <>
Submitted on : Friday, January 23, 2015 - 2:19:33 PM
Last modification on : Tuesday, December 11, 2018 - 11:54:01 AM
Document(s) archivé(s) le : Saturday, April 15, 2017 - 8:31:49 PM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : tel-01108764, version 1

Collections

Relations

Citation

Loïc Liégeois. Usage des variables phonologiques dans un corpus d’interactions naturelles parents-enfant : impact du bain linguistique et dispositifs cognitifs d’apprentissage.. Sciences de l'Homme et Société. Clermont Ferrand 2, 2014. Français. ⟨tel-01108764⟩

Share

Metrics

Record views

737

Files downloads

883