Bornes inférieures et supérieures dans les circuits arithmétiques

Résumé : La complexité arithmétique est l’étude des ressources nécessaires pour calcu- ler des polynômes en n’utilisant que des opérations arithmétiques. À la fin des années 70, Valiant a défini (de manière semblable à la complexité booléenne) des classes de polynômes. Les polynômes, ayant des circuits de taille polyno- miale, considérés faciles forment la classe VP. Les sommes exponentielles de ces derniers correpondent alors à la classe VNP. L’hypothèse de Valiant est la conjecture que VP ̸= VNP.Bien que cette conjecture soit encore grandement ouverture, cette dernière semble toutefois plus accessible que son homologue booléen. La structure algé- brique sous-jacente limite les possibilités de calculs. En particulier, un résultat important du domaine assure que les polynômes faciles peuvent aussi être cal- culés efficacement en paralèlle. De plus, quitte à autoriser une augmentation raisonnable de la taille, il est possible de les calculer avec une profondeur de calcul bornée par une constante. Comme ce dernier modèle est très restreint, de nombreuses bornes inférieures sont connues. Nous nous intéresserons en premier temps à ces résultats sur les circuits de profondeur constante.Bürgisser a montré qu’une conjecture (la τ-conjecture) qui borne supérieu- rement le nombre de racines de certains polynômes univariés, impliquait des bornes inférieures en complexité arithmétique. Mais, que se passe-t-il alors, si on essaye de réduire, comme précédemment, la profondeur du polynôme consi- déré? Borner le nombre de racines réelles de certaines familles de polynômes permetterait de séparer VP et VNP. Nous étudierons finalement ces bornes su- périeures sur le nombre de racines réelles.
Type de document :
Thèse
Autre [cs.OH]. Ecole normale supérieure de lyon - ENS LYON, 2014. Français. 〈NNT : 2014ENSL0921〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [103 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01066752
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : lundi 22 septembre 2014 - 11:49:44
Dernière modification le : jeudi 29 juin 2017 - 11:02:28
Document(s) archivé(s) le : mardi 23 décembre 2014 - 11:06:18

Fichier

TAVENAS_Sebastien_2014_These.p...
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01066752, version 1

Collections

Citation

Sébastien Tavenas. Bornes inférieures et supérieures dans les circuits arithmétiques. Autre [cs.OH]. Ecole normale supérieure de lyon - ENS LYON, 2014. Français. 〈NNT : 2014ENSL0921〉. 〈tel-01066752〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

305

Téléchargements du document

208