Les divinités ophidiennes Nâou, Néhebkaou et le fonctionnement des "kaou" d'après les premiers corpus funéraires de l'Égypte ancienne

Résumé : Cette thèse est une étude diachronique des deux divinités ophidiennes Nâou et Néhebkaou, essentiellement centrée sur les Textes des Pyramides et les Textes des Sarcophages. Les textes mettent en avant leur lien avec Héliopolis ainsi qu’avec le créateur Rê-Atoum et les autres figures de la théologie locale. Leur rôle dans le jugement des défunts est évident et bien attesté. Néhebkaou est chargé de donner des kaou au défunt, une fois que ce dernier a été prononcé juste. Ce concept, attesté dès la IIe dynastie, semble désigner à la fois l’offrande funéraire et les défunts qui en bénéficie.
Type de document :
Thèse
Archéologie et Préhistoire. Université Paul Valéry - Montpellier III, 2013. Français. 〈NNT : 2013MON30056〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [199 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00976977
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 10 avril 2014 - 16:02:15
Dernière modification le : vendredi 14 septembre 2018 - 09:56:06
Document(s) archivé(s) le : jeudi 10 juillet 2014 - 12:40:17

Fichier

2013_massiera_diff.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00976977, version 1

Collections

STAR | ASM

Citation

Magali Massiera. Les divinités ophidiennes Nâou, Néhebkaou et le fonctionnement des "kaou" d'après les premiers corpus funéraires de l'Égypte ancienne. Archéologie et Préhistoire. Université Paul Valéry - Montpellier III, 2013. Français. 〈NNT : 2013MON30056〉. 〈tel-00976977〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1197

Téléchargements de fichiers

13690