Probing top quark and Higgs boson production in multi-jet events at the LHC with the ATLAS detector

Résumé : Le détecteur ATLAS est un expérience généraliste placé auprès du collisionneur proton-proton circulaire de 27 Km de circonférence, LHC. Le LHC est conçu pour produire des collisions avec une énergie nominale au centre de masse de l'ordre de 14 TeV et une luminosité instantané de 1034cm-2s-1.Il donne accès à des processus à l'échelle du TeV. En 2010 et 2011 le LHC a fournit des collisions proton-proton avec une énergie dans le centre de masse de 7 TeV donnant la possibilité d'enregistrer plus de 5 fb-1 de données. En 2012 le LHC a ensuite fournit des collisions avec une énergie dans le centre de masse de 8 TeV. La présente thèse traite de la mesure de la section efficace de production des paires de quarks top anti-top dans le mode de désintégration complètement hadronique utilisant les données enregistrées par l'expérience ATLAS en 2011 avec une énergie dans le centre de masse de 7 TeV correspondant à une luminosité intégrée de 4.7 fb-1. Le canal complètement hadronique a l'avantage d'être caractérisé par un rapport d'embranchement de 46%. Il souffre par contre d'un bruit de fond multi-jet QCD élevé. Le principal bruit de fond pour la production des paires des quark top-antitop est dû aux processus QCD avec au mois six de quarks/gluons dans l'état final. Ce bruit de fond n'est malheureusement pas bien connu et donc difficile à reproduire par simulation Monté-Carlo. Il est estimé à partir des données. La section efficace ainsi mesuré est 168±12 (stat.) +60/-57(syst.) ± 7 (lum.) pb. La deuxième analyse présentée dans la cette thèse se focalise sur la recherche du boson du Higgs produit en association avec une paire de quark top, où le boson de Higgs se désintégré en paires de quarks b, et le système top-anti-top se désintégrant dans le canal complètement hadronique. L'analyse est effectuée sur les mémés données utilisées par la mesure de la section efficace top-anti top. Deux bruits de fond principaux peuvent être distingués: la production des paires de quarks top avec la présence des jets supplémentaires et la production QCD. Le premier bruit de fond est estimé en utilisant le modelé Monté-Carlo différenciant la production de jets légers des jets lourds. Le deuxième bruit de fond est estimé avec les données. Le but de cette étude est de montrer le potentiel du canal complètement hadronique en regardant le signal sur la racine du bruit du fond dans les régions de signal et en faisant une comparaison avec les résultats publics présentés par l'ATLAS dans le canal semileptonic.
Type de document :
Thèse
High Energy Physics - Experiment [hep-ex]. Aix-Marseille Université, 2013. English. 〈NNT : CPPM-T-2013-04〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [82 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00968336
Contributeur : Claudia Bertella <>
Soumis le : lundi 31 mars 2014 - 18:36:07
Dernière modification le : jeudi 18 janvier 2018 - 02:21:08

Identifiants

  • HAL Id : tel-00968336, version 1

Collections

Citation

Claudia Bertella. Probing top quark and Higgs boson production in multi-jet events at the LHC with the ATLAS detector. High Energy Physics - Experiment [hep-ex]. Aix-Marseille Université, 2013. English. 〈NNT : CPPM-T-2013-04〉. 〈tel-00968336〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

390

Téléchargements de fichiers

305