Distribution des paramètres du carbone et du flux de CO2 à l'interface air-mer dans l'Est de l'Atlantique tropical

Résumé : De juin 2005 à septembre 2007, six campagnes océanographiques ont été effectuées dans l'Est de l'Atlantique Tropical afin d'étudier principalement la distribution spatio-temporelle des paramètres du carbone océanique, les processus induisant leur variabilité et d'estimer les flux air -mer de CO2. 195 échantillons d'eau de mer de surface prélevés ont servi à l'analyse de l'alcalinité totale (TA) et le carbone inorganique dissous (DIC). Les distributions de la température de surface de la mer (SST), de la salinité de surface de la mer (SSS), de DIC et de TA ont permis de mettre en évidence un gradient nord -sud entre les eaux du nord et celles du sud du bassin. En effet, aux faibles (ou fortes) Salinités sont associées les faibles (ou fortes) TA et DIC. Dans la partie nord de la zone (0°-6°N) précisément dans le courant de Guinée apparaissent les faibles salinités, alcalinités et carbone inorganique, tandis que les fortes concentrations de ces paramètres sont observées au sud de l'équateur (0°-10°S) dans les eaux du courant sud équatorial. Toutefois, la SST présente une distribution contrastée à celles des autres paramètres. Aucune variabilité temporelle significative n'apparaissant dans les distributions de TA et DIC, l'ensemble des données des campagnes a été alors utilisé pour déterminer des relations empiriques uniques entre TA et SSS, et entre DIC, SSS et SST. Ces relations validées ont conduit au calcul de la fugacité de CO2. Des cartes mensuelles de fCO2 moyennes ont été établies, sur une grille de 1° latitude x 1° longitude, en utilisant des champs de données de SST et de SSS pour la zone de 10°E-10°W, 6°N-10°S pour la période de 2005 à 2007 des mois de juin à novembre. Le flux air-mer moyen mensuel de CO2 varie de 1,69 ±1,94 mmol m-2 d-1 (Novembre) à 2,78 ±1,65 mmol m-2 d-1 (août) pour toute la région. Ces résultats ont permis la comparaison de nos flux air-mer et ceux de climatologie par l'utilisation du même coefficient d'échange. Nos flux air-mer estimés montrent un gradient plus important entre les eaux du nord et celles du sud de l'équateur que les estimations climatologiques. Cette différence est probablement due au nombre peu élevé de données en climatologie et aussi à la mauvaise résolution de sa grille (4° de latitude x 5° de longitude). Toutefois, les deux méthodes d'estimation de flux air -mer s'accordent que la zone de l'Est de l'Atlantique tropical est une source de CO2 pour l'atmosphère.
Type de document :
Thèse
Sciences de l'environnement. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, 2011. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00945786
Contributeur : Kouakou Urbain Koffi <>
Soumis le : jeudi 13 février 2014 - 02:02:21
Dernière modification le : mardi 26 janvier 2016 - 18:55:01

Identifiants

  • HAL Id : tel-00945786, version 1

Collections

Citation

Kouakou Urbain Koffi. Distribution des paramètres du carbone et du flux de CO2 à l'interface air-mer dans l'Est de l'Atlantique tropical. Sciences de l'environnement. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, 2011. Français. <tel-00945786>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

285

Téléchargements du document

1866