Effets des émotions sur les processus rédactionnels et orthographiques chez les enfants de fin d'école élémentaire

Michael Fartoukh 1
1 BCL, équipe Langage et Cognition
BCL - Bases, Corpus, Langage (UMR 7320 - UNS / CNRS)
Résumé : L'objectif de cette thèse est d'étudier l'effet que peuvent avoir les émotions, au travers de l'induction d'un état émotionnel, sur les capacités rédactionnelles, orthographiques et mnésiques d'enfants au sein du contexte scolaire. Plus précisément, en lien avec le modèle élaboré par Ellis et Ashbrook (Resource Allocation Model of Cognitive Interference, 1988), puis modifié par la suite par Ellis et Moore (1999), la thèse selon laquelle les ressources cognitives disponibles varieraient en fonction de l'état émotionnel du participant est défendue. L'influence des émotions (positive, négative et neutre) est testée sur les exercices de la rédaction de texte, de la dictée et sur une tâche de mesure de la mémoire de travail phonologique, auprès d'enfants de CM1 et CM2.Les résultats montrent que les émotions négatives sont responsables de variations sur la longueur des textes et sur l'utilisation du lexique dans le cadre des processus rédactionnels (expérience 1), mais aussi d'une diminution des performances en mémoire de travail phonologique (expérience 3). En revanche, l'induction d'une émotion positive ou négative est responsable d'une perturbation sur le plan des processus orthographiques résultant en une augmentation du nombre d'erreurs d'orthographe dans le cadre de l'exercice de la dictée (expérience 2). En conclusion, il est montré que les émotions peuvent avoir un effet perturbateur, parasitant sur certains processus cognitifs complexes chez l'enfant. De plus, ce travail a aussi permis d'interroger l'effet des activités scolaires sur le ressenti émotionnel des enfants de CE2 et CM2 (expérience 4). Il a ainsi été mis en évidence que selon l'âge des enfants et l'activité pratiquée (écoute d'un texte lu à l'oral et dictée), le ressenti émotionnel varie grandement, mais aussi que l'état émotionnel initial est corrélé aux performances en dictée.Finalement, les résultats sont discutés en lien avec le modèle considéré (Ellis & Moore, 1999). Des ouvertures expérimentales sont proposées afin d'améliorer les connaissances de l'effet des émotions sur les capacités de langage écrit des enfants d'âge scolaire.
Type de document :
Thèse
Psychologie. Université Nice Sophia Antipolis, 2013. Français. 〈NNT : 2013NICE2027〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00942770
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 6 février 2014 - 14:16:17
Dernière modification le : mercredi 9 mars 2016 - 12:43:54
Document(s) archivé(s) le : mardi 6 mai 2014 - 23:10:10

Fichier

2013NICE2027.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00942770, version 1

Collections

STAR | UNICE | BCL

Citation

Michael Fartoukh. Effets des émotions sur les processus rédactionnels et orthographiques chez les enfants de fin d'école élémentaire. Psychologie. Université Nice Sophia Antipolis, 2013. Français. 〈NNT : 2013NICE2027〉. 〈tel-00942770〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

978

Téléchargements de fichiers

1935