"L'art ne s'apprend pas aux dépens des moeurs!" Construction du champ de l'art, genre et professionnalisation des artistes (1789-1848)

Séverine Sofio 1
1 CSU - Cultures et sociétés urbaines
CRESPPA - Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris
Résumé : L'objectif de cette thèse est d'éclairer l'évolution des conditions sociales de la production artistique au cours de la première moitié du XIXe siècle, à partir d'un point de vue particulier : celui de la place qu'y occupent les artistes femmes. En d'autres termes, nous montrons les liens et les influences réciproques qui ont pu exister, à cette époque, entre les mutations du monde de l'art - en l'occurrence, sa transformation progressive en champ autonome et la professionnalisation de l'activité artistique qui s'actualise alors à travers la centralité du Salon dans les structures institutionnelles et dans les carrières des artistes - et les modalités de sa féminisation, qui s'avère alors tout à fait exceptionnelle.
Type de document :
Thèse
Sociologie. Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), 2009. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00924488
Contributeur : Séverine Sofio <>
Soumis le : lundi 6 janvier 2014 - 19:15:46
Dernière modification le : mardi 22 mai 2018 - 20:40:10
Document(s) archivé(s) le : jeudi 10 avril 2014 - 17:45:15

Identifiants

  • HAL Id : tel-00924488, version 1

Collections

Citation

Séverine Sofio. "L'art ne s'apprend pas aux dépens des moeurs!" Construction du champ de l'art, genre et professionnalisation des artistes (1789-1848). Sociologie. Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), 2009. Français. 〈tel-00924488〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

975

Téléchargements de fichiers

6147