Contrôle d'équations de Schrödinger et d'équations paraboliques dégénérées singulières

Résumé : Ce mémoire présente les travaux réalisés au cours de ma thèse sur le contrôle d'équations aux dérivées partielles. La première partie est consacrée à l'étude d'équations de Schrödinger bilinéaires unidimensionnelles autour de deux axes : la non contrôlabilité en temps petit avec des contrôles petits et la contrôlabilité simultanée. On établit un cadre pour lequel, bien que la vitesse de propagation du système soit infinie, la contrôlabilité exacte locale avec des contrôles petits est vérifiée si et seulement si le temps est suffisamment grand. Ces résultats, basés sur la coercivité d'une forme quadratique associée au développement de l'état à l'ordre deux, sont étendus dans le contexte de la contrôlabilité simultanée. On montre alors, en utilisant la méthode du retour de J.-M.~Coron, des résultats de contrôle exact local simultané pour deux ou trois équations, à phase globale et/ou à retard global près. La trajectoire de référence utilisée est construite via des résultats de contrôle partiel. En utilisant un argument de perturbation, on étend cette idée pour montrer la contrôlabilité exacte globale d'un nombre quelconque d'équations sans hypothèse sur le potentiel. Dans la deuxième partie, on prend en compte dans le modèle un terme supplémentaire quadratique en le contrôle. Ce terme, dit de polarisabilité, généralement négligé, présente un intérêt physique dans la modélisation, mais aussi mathématique dans le cas où le terme bilinéaire est insuffisant pour conclure à la contrôlabilité. En dimension quelconque, on construit des contrôles explicites réalisant la contrôlabilité approchée de l'état fondamental. En adaptant conjointement l'argument de perturbation précédent et certains résultats du contrôle bilinéaire, on prouve la contrôlabilité globale exacte de l'équation de Schrödinger avec polarisabilité 1D. La dernière partie de ce mémoire est consacrée à l'étude de la continuation unique pour un opérateur de type Grushin sur un rectangle 2D. Cet opérateur présente une singularité et une dégénérescence sur un segment séparant le domaine en deux composantes. On donne une condition nécessaire et suffisante sur le coefficient du potentiel singulier pour obtenir la continuation unique.
Type de document :
Thèse
Optimisation et contrôle [math.OC]. Ecole Polytechnique X, 2013. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00910985
Contributeur : Morgan Morancey <>
Soumis le : jeudi 28 novembre 2013 - 15:41:32
Dernière modification le : jeudi 9 février 2017 - 15:10:30
Document(s) archivé(s) le : lundi 3 mars 2014 - 18:16:13

Identifiants

  • HAL Id : tel-00910985, version 1

Collections

Citation

Morgan Morancey. Contrôle d'équations de Schrödinger et d'équations paraboliques dégénérées singulières. Optimisation et contrôle [math.OC]. Ecole Polytechnique X, 2013. Français. <tel-00910985>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

370

Téléchargements du document

354