De l'enclave au kaléidoscope urbain. Los Angeles au prisme de l'immigration arménienne.

Résumé : La notion d'enclave est un des modèles dominants de la compréhension des modes d'installation des immigrés en ville aux États-Unis. Définie par une surface continue nettement délimitée, l'enclave serait la condition spatiale de la constitution d'une conscience collective. Or, la multiplicité des espaces d'installation et de représentation des individus s'auto-déclarant arméniens dans l'agglomération de Los Angeles témoigne d'une nébuleuse, irréductible à un modèle territorial et centré. Le constat de cette multiplicité n'est pas suffisant ; s'y ajoutent des revendications de structures spatiales communautaires, matérialisées notamment par la création en 2000 du quartier de Little Armenia. Les espaces multiples de représentations des Arméniens à Los Angeles sont structurés par des relations de pouvoir, notamment par des normes communautaires et des injonctions multiculturelles, issues de la municipalité. Ces structures ne sont pas fixes, elles sont en mouvement tendues vers des horizons normatifs.
Type de document :
Thèse
Géographie. Université de Nanterre - Paris X, 2009. Français
Liste complète des métadonnées


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00879800
Contributeur : Sarah Mekdjian <>
Soumis le : lundi 20 janvier 2014 - 21:08:41
Dernière modification le : mercredi 30 avril 2014 - 09:47:24
Document(s) archivé(s) le : dimanche 20 avril 2014 - 23:25:16

Identifiants

  • HAL Id : tel-00879800, version 1

Citation

Sarah Mekdjian. De l'enclave au kaléidoscope urbain. Los Angeles au prisme de l'immigration arménienne.. Géographie. Université de Nanterre - Paris X, 2009. Français. <tel-00879800>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

857

Téléchargements du document

990