Modèle géométrique de calcul : fractales et barrières de complexité

Maxime Senot 1
1 GAMoC
LIFO - Laboratoire d'Informatique Fondamentale d'Orléans
Résumé : Les modèles géométriques de calcul permettent d'effectuer des calculs à l'aide de primitives géométriques. Parmi eux, le modèle des machines à signaux se distingue par sa simplicité, ainsi que par sa puissance à réaliser efficacement de nombreux calculs. Nous nous proposons ici d'illustrer et de démontrer cette aptitude, en particulier dans le cas de processus massivement parallèles. Nous montrons d'abord à travers l'étude de fractales que les machines à signaux sont capables d'une utilisation massive et parallèle de l'espace. Une méthode de programmation géométrique modulaire est ensuite proposée pour construire des machines à partir de composants géométriques de base -- les modules -- munis de certaines fonctionnalités. Cette méthode est particulièrement adaptée pour la conception de calculs géométriques parallèles. Enfin, l'application de cette méthode et l'utilisation de certaines des structures fractales résultent en une résolution géométrique de problèmes difficiles comme les problèmes de satisfaisabilité booléenne SAT et Q-SAT. Ceux-ci, ainsi que plusieurs de leurs variantes, sont résolus par machines à signaux avec une complexité en temps intrinsèque au modèle, appelée profondeur de collisions, qui est polynomiale, illustrant ainsi l'efficacité et le pouvoir de calcul parallèle des machines à signaux.
Type de document :
Thèse
Complexité [cs.CC]. Université d'Orléans, 2013. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [143 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00870600
Contributeur : Maxime Senot <>
Soumis le : mardi 11 février 2014 - 15:52:50
Dernière modification le : mercredi 29 octobre 2014 - 13:23:33
Document(s) archivé(s) le : dimanche 9 avril 2017 - 10:49:39

Fichier

Identifiants

  • HAL Id : tel-00870600, version 2

Collections

Citation

Maxime Senot. Modèle géométrique de calcul : fractales et barrières de complexité. Complexité [cs.CC]. Université d'Orléans, 2013. Français. 〈tel-00870600v2〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

341

Téléchargements du document

320