B. Bloch and «. Vers, nous entendons par " image d'un texte " tout percept décrit et transposé dans l'écriture, même s'il n'est pas visuel et relève d'autres sens, Cahiers de Narratologie, N°11, 2004.

. Cf, supra, Partie I, chapitre 1, section 2

P. Auster, Trilogie new-yorkaise, tome III : La chambre dérobée, trad. Pierre Furlan, pp.56-58, 1988.

R. Barthes, Le degré zéro de l'écriture, p.13, 1972.

M. Foucault and «. Qu, est-ce qu'un auteur ?, p.801

«. Fallait-il-ou-non-conserver-le-poème and . La-serveuse, aux côtés des trois sonnets de Rimbaud qui forment « Les Stupra » ? On trouve par exemple ce commentaire révélateur dans l'édition critique des OEuvres Complètes en « Pléiade » : « La " Serveuse " ne rappelle en rien la manière de Rimbaud, et nous semble une supercherie : nous l'avons éliminée, OEuvre Complètes, 1954.

L. J. Prieto, « Le mythe de l'original », Esthétique et poétique, sous la direction de Gérard Genette, p.15, 1992.

Y. Delègue and «. Mallarmé, le sujet de la poésie », Revue d'histoire littéraire de la France, p.1425, 2001.

S. Tel, entre les accessoires humains, il a lieu tout seul : fait, étant. Le sens enseveli se meut et dispose, en choeur, des feuillets ».(Stéphane Mallarmé, « L'action restreinte, Igitur. Divagations. Un coup de dés, p.266, 2003.

C. Dit and M. Couturier, Les deux seuls points d'ancrage de la lecture-critique sont donc bien, je le concède à Iser, le texte et le lecteur en tant que sujet signifiant » (La Figure de l'auteur La sous-section intitulée « L'auteur véritable » (Cf., Partie II, chapitre 3, section 6.3) sera une illustration, p.242, 1995.

. Pour, on se référera à cet article de Jaume Aurell : « La chronique de Jacques I er , une fiction autobiographique, Annales. Histoire, Sciences Sociales, pp.301-318, 2008.

R. Barthes, Critique et vérité,i nOEuvres complètes, op. cit, p.801

«. Voir-comment-la-littérature-est and . Fêtée, les centenaires des morts et des naissances d'écrivains , les émissions radiophoniques et télévisées, les festivals dédiés à toutes « les littératures », etc., mais le tout verni de divertissement, avec interruptions musicales

L. Pareyson, Conversations sur l'esthétique, trad. fr. Gilles A. Tibergien, p.57, 1992.

J. Féral, La culture contre l'art. Essai d'économie politique du théâtre, 1990.

P. Bénéton, Histoire de mots : culture et civilisation, Paris, Presses de Science Po, p.187, 1975.

P. Bayard, Et si les oeuvres changeaient d'auteur ?, p.27, 2010.

J. Thomas and L. , Shakespeare identified in Edward de Vere, the Seventeenth Earl of Oxford, 1920.

L. 'expression-est-de-bayard, il définit ainsi la métaphore active : « comparaison entre deux auteurs menée à son terme, et conduisant à la substitution de l'un à l'autre

R. Nimier, L. Enfants-tristes, . Paris, and . Gallimard, On songe à cette ellipse qui ouvre l'avant-dernier chapitre de L'éducation sentimentale : Il voyagea. Il connut la mélancolie des paquebots, les froids réveils sous la tente, pp.266-270, 1951.

B. Noël, Disponible sur <http ://www.publie.net/fr/ebook/9782814502994/%C3%A0-bas-l-utile> 1, transfiguration du banal, pp.11-46, 1989.

. Cf, infra : Partie III, chapitre 3, section 3

S. Mallarmé and C. , Lettres sur la poésie, pp.348-349, 1995.

F. Bon, J. Schlomoff, L. Douceur, L. N. Nancy, and . Bleue, Par exemple, la définition de l'oeuvre d'art par George Dickie : « Une oeuvre d'art au sens classificatoire est, auquel une ou plusieurs personnes agissant au nom d'une certaine institution sociale (le monde de l'art) ont conféré le statut de candidat à l'appréciation ». (George Dickie, « Définir l'art », trad. fr. Claude-Hary Schaeffer Esthétique et poétique, pp.9-12, 1992.

R. Queneau, Cent mille milliards de poèmes, 1961.

J. Balpe, univ-paris8.fr/Jean-Pierre/articles/Ecriture.html> 2. Ni pour l'auteur, ni pour lui-même. Barthes le dit remarquablement : « Ce " moi " qui s'approche du texte est déjà lui-même une pluralité d'autres textes, de codes infinis, ou plus exactement : perdus (dont l'origine se perd) », Une écriture si technique, p.126

. Honoré-de-balzac, Illusions perdues, pp.77-81, 1983.

C. Abastado and . Le, Le ?? livre?? de Mallarm?? : un autoportrait mythique, Romantisme, vol.14, issue.44, p.74, 1984.
DOI : 10.3406/roman.1984.4694

M. Micberth and F. Richard, Révolution droitiste, Jupilles, p.99, 1980.

E. Jacoby and «. Faire-danser-la-lecture, Pour une critique décalée, sous la direction de Laurent Zimmermann, p.96, 2010.

. La-lecture-Étant-pensé-avant-le-lecteur,-le-«-bagage-idéologique, surgit alors et l'idée spinoziste selon laquelle notre désir ne nous fait pas tendre vers une chose parce que nous la jugeons bonne, mais qu'au contraire, nous la jugeons bonne car « nous la voulons et tendons vers elle par appétit ou désir » est très convaincante (voir Éthique, Troisième partie, proposition IX, scolie 1). 4. On a pu lire le président de l' École nationale supérieure des beaux-arts de Paris déclarer dans le Figaro que l'art et la culture deviennent « un phénomène de masse et la demande en la matière augmente fortement », et il ajoute immédiatement « nous passons progressivement d'une société de consommation à une société de la culture : qui s'en plaindrait ?, p.237, 1984.

É. Mension-rigaud, Aristocrates et grands bourgeois, p.27, 2007.

. Cf, le tableau qui suit. 2. Ibid, p.34

W. Iser and L. De-lecture, Théorie de l'effet esthétique, trad. fr, pp.49-51, 1976.

Y. Gilli, . Le-texte, and . Sa-lecture, Une analyse de l'acte de lire selon W. Iser », Semen, n°1, 1983.

. Sur and . Le-sur-lecteur-est-aisée, Le lecteur implicite ne collabore pas, il coopère Renversons le rapport de ces deux termes, et nous voyons naître le sur-lecteur. Précisons à cette occasion que l'idée d'un « sur-lecteur modèle » serait une aberration, une contradiction dans les termes ; le sur-lecteur ayant été ainsi qualifié parce qu'il n'a pas de modèle. Et c'est l'acte de dignité lectorielle majeur

A. Trouvé and L. Roman-de-la-lecture, Critique de la raison littéraire, Sprimont, Mardaga, 2004.

. Mise-en-marche, Rencontre difficile de Mercier et Camier. Le square Saint-Ruth

L. La-bicyclette, Dispute avec le gardien. Mercier et Camier confèrent

. Évocation, Colère d'un barman

C. Mercier and . Confèrent, Résultat de cette conférence

?. Aleksi? and . Branko, « Freud et les surréalistes, ses " fous intégraux " », in To- pique2, pp.93-112, 2011.

?. Abastado and C. Le, Le ?? livre?? de Mallarm?? : un autoportrait mythique, Romantisme, vol.14, issue.44, pp.65-82, 1984.
DOI : 10.3406/roman.1984.4694

?. Auster and P. , Trilogie new-yorkaise, tome III, trad, 1988.

?. Balpe and . Jean-pierre, Une écriture si technique », (sans date), [En ligne]. <http ://hypermedia.univ-paris8

?. Balzac and H. De, Illusions perdues, 1983.

?. Barthes and R. , Critique et vérité,i nOEuvres Complètes, t. II, 2002.

?. Barthes and R. , Le degré zéro de l'écriture, 1972.

?. Bayard and P. , Comment améliorer les oeuvres ratées ?, 2000.

?. Bayard and P. , Et si les oeuvres changeaient d'auteur ?, 2010.

?. Bénéton and P. , Histoire de mots : culture et civilisation, 1975.

?. Bernard and «. J. Émilien, admire l'angélisme des pessimistes Comme si la situation pouvait empirer encore ! », entretien avec Éric Chevillard, [En ligne], 27 décembre, 2008.

?. Berner, . Christian, and . Aimer-comprendre, Recherche sur les fondements éthiques de l'herméneutique de Schleiermacher, Revue de Métaphysique et de Morale, pp.43-61, 2001.

?. Borges and J. Luis, Fictions, trad. fr. de Roger Caillois, 1994.

?. Bori and P. Cesare, L'interprétation infinie, trad. fr. François Vial, 1991.

?. Carpentier, . Grégoire, and . Complexité, complication, évidence : trois aspects de l'expérience musicale » in Esthétique et complexité, sous la direction de Zoï Kapoula et Louis-José Lestocart, 2011.

?. Chevillard, Éric, Scalps, Saint-Clément-de-Rivière, 2004.

?. Cioran and E. , Exercices d'admiration, « Michaux, la passion de l'exhaustif, 1986.

?. Compagnon, «. Antoine, ». , and I. Qu, est-ce qu'un auteur ?, Cours donné à l'Université de Paris IV-Sorbonne, (s.d), [En ligne], 2012.

?. Cournot and . Antoine-augustin, Essai sur les fondements de nos connaissances et sur les caractères de la critique philosophique,i nOEuvres Complètes, tome II, 1975.

?. Danto and A. , La transfiguration du banal, 1989.

?. Daunay, . Bertrand, and . La, lecture littéraire " : les risques d'une mystification, Recherches, n° 30, pp.1999-2000

?. Debray, . Régis, ?. Qupdf>, Y. Delègue, and . Mallarmé, En ligne]. <http ://regisdebray.com/litterature :articles> ? Debray, Régis, « La fin des manifestes, Journées esthétiques de Mirmande, 1994.

?. Deleuze, G. , and G. Félix, Qu'est-ce que la philosophie ?, 2005.

?. Deltel and «. Danielle, Critique et v??rit?? de Roland Barthes : strat??gie d'un manifeste, Littérature, pp.122-127, 1980.
DOI : 10.3406/litt.1980.2152

?. Duclos and C. , Considérations sur les moeurs de ce siècle, 2000.

?. Elster and J. , Le laboureur et ses enfants, 1986.

?. Escola and . Marc, Comment améliorer les oeuvres réussies ? », in Pour une critique décalée, sous la direction de Laurent Zimmermann, 2010.

?. Evrard and . Didier, « Le printemps de la culture passe par plus d'ouverture à l'international, Le Figaro, 2011.

?. Fabre and G. , Pour une sociologie du procès littéraire, 2001.

?. Féral and J. , La culture contre l'art. Essai d'économie politique du théâtre, 1990.

?. Flaubert, . Gustave, and P. Correspondance, Éditions du centenaire, tome I et II, 1922.

?. Foucault, . Michel, and . Qu, est-ce qu'un auteur ? », Dits et écrits, 1994.

?. Fumaroli and L. Marc, Essai sur une religion moderne, 1992.

?. Garcin and J. , Dictionnaire des écrivains contemporains de langue française par eux-même, et une nuits, 2004.

?. Gilli, Y. Le-texte, and . Sa-lecture, Une analyse de l'acte de lire selon W. Iser », Semen, n°1, p.4261, 1983.

?. Iser, . Wolfgang, and . De-lecture, Théorie de l'effet esthétique, 1976.

?. Koble, N. Et-séguy-mireille, and . Introduction, L'audace d'être médiéviste, pp.3-9, 2007.

?. Mirbeau and . Octave, Le journal d'une femme de chambre, 1984.

?. Friedrich, Par-delà le bien et le mal, trad. fr. Henri Albert, in OEuvres, 1993.

?. Pareyson and L. , Conversations sur l'esthétique, trad. fr. Gilles A. Tibergien, 1992.

?. Quignard and P. , Le nom sur le bout de la langue, 1993.

?. Rousset and J. , Forme et signification, 1962.

?. Sauvagnargues and A. Deleuze, De l'animal à l'art, La philosophie de Deleuze, 2004.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-00428758

?. Bernard, De haut en bas, 2010.

?. Spinoza, Traité théologico-politique, trad. fr. Charles Appuhn, 1965.

?. Trouvé, A. , and L. Roman-de-la-lecture, Critique de la raison littéraire, 2004.

?. Vaillant and A. Modernité, Modernit??, subjectivation litt??raire et figure auctoriale, subjectivation littéraire et figure auctoriale, pp.11-25, 2010.
DOI : 10.3917/rom.148.0011

URL : http://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=ROM_148_0011

?. Viart and D. , Quel projet pour la littérature contemporaine ?, Publie.net, 2008.

?. Volkoff and V. , Pourquoi je serais plutôt aristocrate, 2004.

?. Gaffiot and F. , Dictionnaire latin-français, 1934.

?. Manet and É. , Le Bal masqué à l'Opéra, 1873-1874, huile sur toile, 60 x 73 cm

?. Titien, Vénus d'Urbin, 1538, 119 x 165 cm, huile sur toile

?. Carné and M. , Le jour se lève, 1939.

L. Tiers and L. , <http ://www.tierslivre.net/> Site officiel de Régis Debray : <http ://regisdebray

. Publie, net (Maison d'édition d'ouvrages en version numérique) : <http ://www.publie

. Tracés, Revue de sciences humaines en ligne) <http ://traces.revues

. Secousse, revue-secousse.fr/> Fabula : <http ://www.fabula.org/> Article 11 : <http ://www.article11.info/> Département Hypermedia de l

. Un-cas-limite..., Moindre-auteur sans compensation, p.7

«. Un and .. , arrange la critique, mais c'est encore l'

«. Passer, «. Du-texte-faire, and .. Pivoter-»-la-problématique, 1 0 4 4.3 C'est la lecture qui fabrique les sous-auctorialités, pp.0-7

.. Le-hasard-et-la-ruse, Doubler le hasard ? Le redoubler ? L'abolir, pp.0-4