Restitution de la variabilité climatique le long de la marge sud chilienne depuis le Dernier Maximum Glaciaire : approche sédimentologique et nouvelles applications en téphrochronologie

Résumé : La marge sud-chilienne constitue la seule masse continentale de l’hémisphère sud qui intercepte l’intégralité de la ceinture des vents d’ouest (SWW), en interaction avec la circulation océanique. Elle occupe donc une position stratégique pour les reconstructions paléoclimatiques et a fait l’objet d’une attention croissante ces dernières décennies. Dans le contexte des hautes latitudes sud de la marge chilienne, les objectifs de cette thèse se sont portés sur (1) l’établissement d’une chronostratigraphie précise basée sur des datations radiocarbone et la téphrochronologie et (2) sur la reconstruction de la dynamique de la calotte nord-Patagonienne en lien direct avec le régime des précipitations, les températures et/ou la dynamique interne des glaciers sur les derniers 22 ka BP à partir de l’étude d’un enregistrement marin à ultra haute résolution et à fort taux de sédimentation, collecté au large de la péninsule de Taitao (~46°S). Basé sur un modèle d’âge robuste par des datations radiocarbone associées à une étude téphrochronologique, l’enregistrement marin MD07-3088 permet une couverture temporelle large depuis le dernier maximum glaciaire, la déglaciation et l’Holocène. Plusieurs traceurs (minéralogie des argiles, granulométrie, géochimie inorganique) ont été utilisés afin de retracer la variabilité des sources et les fluctuations de la calotte nord patagonienne. Couplée aux paléoreconstructions des températures des eaux de surface et de la variabilité des proportions polliniques, cette étude a permis de retracer les variations dans le régime des précipitations et les interconnections entre les réservoirs océaniques et atmosphériques. Les résultats ont montré qu’au cours du DMG (22-18 ka BP), les températures globalement plus froides semblent contrôler les apports terrigènes en provenance de la chaine côtière proximale et la dynamique des glaciers. Lors de la déglaciation (18-11,5 ka BP), les conditions globalement plus chaudes marquent un changement radical dans la source des apports détritiques, avec une dominance de la cordillère andéenne distale. Cet intervalle est ponctué par 3 évènements de refroidissement, dont l’ACR (14,3-12,7 ka BP) pendant lesquels un regain de l’activité glaciaire est enregistré. Au cours de cet intervalle, l’expansion des tourbières Magellanes suggère des conditions climatiques plus froides et très humides résultant de la migration progressive vers le nord des Westerlies. L’Holocène Inférieur (11,5-8 ka BP) se caractérise par des conditions similaires à celles de la déglaciation avec la présence d’un événement plus grossier témoignant soit de l’influence de la légère baisse des températures (~2°C), soit d’un rôle plus important de la dynamique interne des glaciers. L’Holocène Moyen (8-3 ka BP) est illustré par la mise en place de la phase de Néoglaciation qui se traduit par un déplacement vers le nord de la cellule des vents d’ouest caractérisé par des forts apports de précipitations dans notre zone d’étude bien que peu de variations soient enregistrées dans les estimations des SST. Enfin, la faible variation des SST et la légère augmentation des précipitations enregistrées au cours de l’Holocène Inférieur (3 ka BP à l’actuel) témoignent d’un retour de la cellule des vents à une position similaire à l’actuel.
Type de document :
Thèse
Sciences de la Terre. Université Paris Sud - Paris XI, 2012. Français. < NNT : 2012PA112352 >
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00856588
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : lundi 2 septembre 2013 - 01:13:54
Dernière modification le : vendredi 23 juin 2017 - 10:54:46
Document(s) archivé(s) le : mardi 3 décembre 2013 - 05:16:37

Fichier

VA2_CAREL_MELANIE_07122012.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00856588, version 1

Collections

Citation

Mélanie Carel. Restitution de la variabilité climatique le long de la marge sud chilienne depuis le Dernier Maximum Glaciaire : approche sédimentologique et nouvelles applications en téphrochronologie. Sciences de la Terre. Université Paris Sud - Paris XI, 2012. Français. < NNT : 2012PA112352 >. <tel-00856588>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

435

Téléchargements du document

584