Ivan Illich (1926-2002) : la ville conviviale

Résumé : Ivan Illich (1926-2002) propose dans ses ouvrages une critique radicale des « institutions » (Église, école, hôpital, transports, machines, etc.) qui toutes, à un moment de leur déploiement, se révèlent contre-productives. Peut-on transposer au domaine de l'urbain ses analyses ? Si oui, en quoi contribuent-elles à rendre intelligible ce qui « travaille » les villes à l'ère de l'urbanisation planétaire ? Cette recherche propose une lecture illichienne de « l'entreprise-ville » et suggère des pistes pour sortir de l'impasse productiviste dans laquelle elle est engagée. Elle s'articule autour de deux axes : Premièrement, dans le contexte du paradigme économiciste de la rareté et du paradigme cybernétique des systèmes, la Ville a été substituée par une entreprise urbaine contre-productive : une anti-ville. L'urbanisme devient iatrogène. C'est « le grand enfermement ».Deuxièmement, les idées d'Ivan Illich projetées sur l'espace habité nourrissent , et très généreusement, un nouveau paradigme pour sortir de l'industrialisme et reconstruire le territoire à travers des processus de réduction / reconduction. C'est la ville conviviale
Type de document :
Thèse
Architecture, aménagement de l'espace. Université Paris-Est, 2013. Français. <NNT : 2013PEST1052>
Liste complète des métadonnées


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00849958
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 21 novembre 2013 - 14:47:21
Dernière modification le : mercredi 31 août 2016 - 03:20:05

Fichier

TH2013PEST1052_complete.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00849958, version 2

Collections

Citation

Silvia Grunig Iribarren. Ivan Illich (1926-2002) : la ville conviviale. Architecture, aménagement de l'espace. Université Paris-Est, 2013. Français. <NNT : 2013PEST1052>. <tel-00849958v2>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

972

Téléchargements du document

1495