Numérisation 3D de surfaces métalliques spéculaires par imagerie infrarouge

Résumé : Depuis plus de vingt ans, le besoin en numérisation 3D de pièces industrielles augmente considérablement. Par conséquent, un grand nombre de techniques expérimentales ont été proposées ainsi que quelques solutions commerciales. Cependant, des difficultés subsistent pour l'acquisition de surfaces optiquement non coopératives, comme les surfaces transparentes et/ou spéculaires. En effet, la transmission ou réflexion spéculaire de la lumière va à l'encontre du fonctionnement des systèmes conventionnels d'acquisition 3D, qui repose sur l'acquisition de la partie diffuse de la réflexion. Afin d'aborder la problématique de numérisation 3D des surfaces métalliques fortement réfléchissantes, nous proposons l'extension d'une technique non conventionnelle, initialement dédiée aux objets en verre et appelée " Scanning from Heating ". Cette technique diffère des approches classiques de triangulation active par la mesure de l'émission thermique de la surface plutôt que de la réflexion du rayonnement visible. Une source laser est géométriquement calibrée avec un capteur infrarouge pour extraire le nuage de points 3D des images thermiques. En nous appuyant sur les propriétés thermo-physiques des métaux, nous présentons un modèle théorique des échanges thermiques mis en jeu par la technique, permettant de démontrer la faisabilité sur les matériaux métalliques. Grâce à un outil de simulation par éléments finis, les résultats apportent des indications essentielles pour le développement d'une solution expérimentale et le réglage de celle-ci. Un premier dispositif expérimental a été mis en œuvre afin de valider le processus de numérisation 3D sur des surfaces spéculaires, de géométries et de compositions variées. Par ailleurs, une comparaison de nos résultats de numérisation avec ceux d'un système conventionnel permet de démontrer la polyvalence de notre technique. En effet, à partir d'un panel d'échantillons de géométries identiques mais d'états de surface différents, nous mettons en évidence que les performances d'acquisition 3D ne sont pas influencées par la rugosité de la surface. Enfin, en se basant sur des observations empiriques, un prototype de numérisation 3D est développé afin d'apporter des améliorations conséquentes par rapport au système initial
Type de document :
Thèse
Autre [cs.OH]. Université de Bourgogne, 2012. Français. <NNT : 2012DIJOS055>
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00845939
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 18 juillet 2013 - 11:42:12
Dernière modification le : vendredi 19 juillet 2013 - 09:38:06
Document(s) archivé(s) le : samedi 19 octobre 2013 - 05:00:23

Fichier

these_A_BAJARD_Alban_2012.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00845939, version 1

Collections

Citation

Alban Bajard. Numérisation 3D de surfaces métalliques spéculaires par imagerie infrarouge. Autre [cs.OH]. Université de Bourgogne, 2012. Français. <NNT : 2012DIJOS055>. <tel-00845939>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

1013

Téléchargements du document

2108