La condition élective régionale et la parité Observations des situations en Aquitaine et en Poitou-Charentes (2003 - 2007)

Clémence Labrouche 1
1 SPIRIT UMR 5116
IEP Bordeaux - Sciences Po Bordeaux - Institut d'études politiques de Bordeaux, SPIRIT - Science Politique Relations Internationales Territoire
Résumé : L'étude considère le processus d'application de la parité au prisme des rapports sociaux de genre et à l'aune de l'actualisation des rôles des conseiller e s régionaux/ales. Avant la parité, la Région se caractérise par son respect des principes d'équilibre et ses règles stables en terme d'entrée. En 2004, l'analyse du processus de sélection montre au contraire un changement dans les logiques sociales et politiques de recrutement. En Aquitaine comme en Poitou-Charentes, on assiste à une éligibilité partisano genrée avec des candidates souvent faiblement dotées en ressources. Bien qu'institution récente, la Région est cependant, avant la réforme paritaire l'institution, la plus féminisée du paysage politique français. Moins qu'un problème de sous représentation des femmes, c'est un usage stratégique de la parité qui peut être observé. Les leaderships (départementaux en Aquitaine et régional en Poitou-Charentes) se renforcent au détriment des sortantes et au profit de candidates " profanes ". Dans un contexte de crise de la sphère politique, la mobilisation des stéréotypes du féminin est censée participer au réenchantement du politique. En phase de séduction de l'électorat, la proximité devient un impératif commun aux candidate s. En vue de l'installation dans les rôles, on assiste cependant - en interne - à une mise en concurrence de ces registres de proximité (tour à tour proximités domestique et civique) de la part des candidates " profanes ", des leaders et des suiveurs. Après l'élection, et malgré le changement mécanique des assemblées, l'attribution des responsabilités conduit à un rétablissement de l'ordre des sexes. La promotion des candidates " profanes " s'inscrit quasi exclusivement dans le cadre d'une reconfiguration des leaderships régionaux. Dès lors, la routinisation des rôles - temps d'adaptation aux règles, codes et usages de l'institution - correspond d'un point de vue interactionniste à une pragmatique de l'action dans une logique de renforcement ou d'affaiblissement de l'Autre. Finalement, l'installation dans le rôle tient d'une part à leur capacité à se placer sous la protection d'un leader et d'autre part à leur capacité à faire des " arrangements secondaires ".
Type de document :
Thèse
Science politique. Université de Bordeaux; Université Montesquieu - Bordeaux IV; Sciences Po Bordeaux; SPIRIT UMR 5116, 2010. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [332 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00832090
Contributeur : Armelle Jézéquel <>
Soumis le : lundi 10 juin 2013 - 14:22:23
Dernière modification le : mercredi 18 juillet 2018 - 09:35:21
Document(s) archivé(s) le : mardi 4 avril 2017 - 18:53:15

Identifiants

  • HAL Id : tel-00832090, version 1

Citation

Clémence Labrouche. La condition élective régionale et la parité Observations des situations en Aquitaine et en Poitou-Charentes (2003 - 2007). Science politique. Université de Bordeaux; Université Montesquieu - Bordeaux IV; Sciences Po Bordeaux; SPIRIT UMR 5116, 2010. Français. 〈tel-00832090〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

289

Téléchargements de fichiers

823