Mise en oeuvre des architectures orientées services pour les systèmes d'information industriels

Résumé : Pour faire face aux contraintes économiques (demande de plus en plus importante pour de la personnalisation de masse, globalisation et réduction des coûts…), le développement de stratégies de production « Juste À Temps », ou « Lean Manufacturing » impose la réorganisation de l’entreprise sur les activités génératrices de valeur en suivant une logique de chaîne de valeur pour éviter tout gaspillage. Cette stratégie conduit de fait à un recentrage métier et une extension de la chaîne de valeur. L’entreprise est donc amenée à développer des stratégies de collaboration (Bare et Cox, 2008 ; Davis, 1987) et doit disposer d’un SI Lean (réponse au plus juste), agile pour réagir aux fluctuations et aléas, ouvert pour assurer un partenariat avec ses fournisseurs, ses clients et ses partenaires et, enfin, interopérable pour faciliter la communication entre les différents systèmes et concilier ces différentes facettes métiers. Or, le SI de l’entreprise est constitué d’une multiplicité de logiciels (l’ERP (Enterprise Resource Planning), le MES (Manufacturing Execution System), le PLM (Product Life-cycle Management), le SCM (Supply Chain Management)…). Chaque système vise à répondre à un objectif donné pour une facette métier, et est développé selon des spécifications métier propres échappant le plus souvent à toute standardisation. Ceci engendre une redondance, une hétérogénéité et une augmentation du volume d’information, d’où des risques d’incohérence, de rigidité du SI et notamment une grande difficulté de communication dans le cadre de collaboration interentreprises. Pour répondre à ces aléas, il importe de définir un SI agile et interopérable et de réorganiser les processus pour supporter la chaîne de valeur de l’entreprise. C’est dans cet objectif que nous proposons de développer un Lean ESB (Enterprise Service Bus), socle d’une Architecture Orientée Services, doté d’une couche sémantique métier. Nous avons défini quatre modules du Lean ESB : • Le module de médiation définit les échanges d’information entre les différents métiers et entre le métier et la technologie pour assurer le fonctionnement des autres modules. • Le module de chorégraphie dynamique permet de composer les services industriels pour définir les processus selon les besoins de production spécifiés par le client. • Le module de routage intelligent organise les ressources de l’atelier pour définir des processus en flux tirés. • Le module de monitoring et gouvernance permet de contrôler la performance de la production et la qualité des produits.
Type de document :
Thèse
Gestion et management. INSA de Lyon, 2012. Français. <NNT : 2012ISAL0054>
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00828310
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 30 mai 2013 - 16:37:13
Dernière modification le : mercredi 13 janvier 2016 - 10:06:41
Document(s) archivé(s) le : samedi 31 août 2013 - 07:50:22

Fichier

these.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00828310, version 1

Collections

Citation

Ahlem Zayati. Mise en oeuvre des architectures orientées services pour les systèmes d'information industriels. Gestion et management. INSA de Lyon, 2012. Français. <NNT : 2012ISAL0054>. <tel-00828310>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

693

Téléchargements du document

1167