Analyser les conflits territoriaux par les représentations spatiales : une méthode cognitive par cartes mentales

Résumé : Les conflits de territoire qu‟ils soient des conflits d’aménagement, des conflits environnementaux, ou des conflits d’usage, sont en augmentation constante ces dernières années, retardant ou annulant souvent de multiples projets. Plusieurs travaux ont mis en évidence les rapports complexes entre conflit et territoire, mais peu d‟entre eux ont tenté de remettre les différents acteurs à égalité dans la prise en compte de leur parole territoriale.Cette thèse cherche à comprendre la place réelle prise par le territoire dans les discours d’acteurs à l’occasion de conflits de territoire. Trois études de cas ont été mobilisées pour tenter d‟éclairer cet aspect. La première étude porte sur le conflit autour du projet d’aéroport international de Notre Dame des Landes, la seconde compare les conflits liés à l’implantation de centres d’enfouissement de déchets en Bretagne et la troisième analyse le conflit d’usage de l’hypercentre rennais à l‟occasion des soirées du jeudi.La question des échelles de mobilisation et des arguments mobilisés a été étudiée sous l‟angle de l’analyse des représentations des acteurs. Nous avons interprété la parole des différents acteurs, ceux que l‟on peut qualifier de « profanes » et les « experts » ou décideurs en les positionnant sur le même objet de départ : le territoire du projet. Nous avons aussi cherché ce qui pourrait permettre de nouvelles médiations entre ces deux savoirs par une compréhension des convergences et divergences dans les différents discours.Pour ce faire, nous avons principalement mobilisé un outil appelé « carte mentale ». Nous avons au préalable défini précisément les contours de l’objet, puis bâti une méthodologie d’exploitation qui n‟existait pas jusqu‟à présent. L‟étude des représentations par l‟outil mobilisé a permis indubitablement de mieux comprendre la place réelle des arguments territoriaux dans le discours des opposants et nous avons réussi à reconfigurer de nouveaux systèmes d’acteurs, ainsi que des modèles territoriaux complexes.A partir de ces modèles nous avons alors cherché à bâtir une synthèse globale du conflit que nous avons appelée la « belliforme », qui pourrait être le point de départ de nouveaux processus de concertation territoriale en amont mais aussi en aval de la décision territoriale. Plus globalement, nous avons posé la question du rôle clé que pourrait jouer une cartographie davantage centrée sur les acteurs que sur les projets dans la compréhension des interactions dont les territoires et les conflits se nourrissent mutuellement
Type de document :
Thèse
Géographie. Université Rennes 2, 2012. Français. 〈NNT : 2012REN20032〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00808779
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : dimanche 7 avril 2013 - 01:01:38
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:22
Document(s) archivé(s) le : lundi 8 juillet 2013 - 02:45:17

Fichier

2012theseAvryL.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00808779, version 1

Citation

Loïc Avry. Analyser les conflits territoriaux par les représentations spatiales : une méthode cognitive par cartes mentales. Géographie. Université Rennes 2, 2012. Français. 〈NNT : 2012REN20032〉. 〈tel-00808779〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

3338

Téléchargements de fichiers

8879