Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Caractérisation hydro-dispersive in situ de sols non saturés par infiltration d'eau et de soluté : cas de sols structures et de sols hétérogènes

Résumé : La modélisation quantitative du transfert de l'eau et des solutés dans la zone non saturée des sols nécessite la mesure in situ des paramètres hydro-dispersifs. L'infiltrométrie sous pression controlée couplée à l'utilisation de traceurs de l'écoulement de l'eau est pour cela un outil efficace et simple à mettre en oeuvre sur le terrain. La modélisation des transferts et l'analyse des résultats des calculs conduit à une methode simplifiée de caracterisation hydro-dispersive par infiltrométrie. La conductivité hydraulique K et la sorptivité S sont estimées à partir de l'analyse aux temps courts ou aux temps longs de l'infiltration cumulée. La méthode mono-tracage est utilisée pour le calcul de la fraction d'eau mobile F. Une nouvelle méthode d'estimation du coefficient de dispersion D est proposée. Elle est telle que D reste l'unique paramètre à ajuster sur les données issues de l'échantillonnage du sol à la fin de l'infiltration. L'incertitude d'estimation est de plus définie pour chacun des paramètres. Le domaine de validité des méthodes est precisé à partir de données genérées numeriquement. Pour le calcul de K, S et F, il est défini à partir des temps caracteristiques de l'écoulement de l'eau, de la lame de solution infiltrée et de la dispersivité du milieu. La validité du mode de détermination de D dépend du nombre adimensionnel pext. Trois sols sont caracterisés in situ. La porosité bimodale des deux premiers induit une forte augmentation des paramètres hydrodynamiques à l'approche de la saturation, et de F avec la taille moyenne de pores hydrauliquement fonctionnels. Le troisième est soumis à l'encroutement de surface. Les résultats de la caractérisation hydro-dispersive renforcés par l'observation du réseau poral sur lames minces montre que le rôle des croutes de surface sur l'infiltrabilité est minimisé par rapport à celui du sol sous-jacent. De plus, le sol sous-jacent semble protegé de la coalescence par les croutes de surface.
Complete list of metadata

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00802313
Contributor : Pascale Talour Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, March 19, 2013 - 3:31:02 PM
Last modification on : Friday, March 25, 2022 - 11:08:44 AM
Long-term archiving on: : Sunday, April 2, 2017 - 2:48:40 PM

Identifiers

  • HAL Id : tel-00802313, version 1

Collections

Citation

Stephanie Roulier. Caractérisation hydro-dispersive in situ de sols non saturés par infiltration d'eau et de soluté : cas de sols structures et de sols hétérogènes. Milieux fluides et réactifs. Université Joseph-Fourier - Grenoble I, 1999. Français. ⟨tel-00802313⟩

Share

Metrics

Record views

424

Files downloads

82