Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Stratigraphie, sédimentologie et géochimie des terres noires du Jurassique moyen et supérieur de la Provence (Sud-Est de la France)

Résumé : L'étude stratigraphique, sédimentologique et géochimique des "terres noires jurassiques de Provence" a été faite sur les affleurements dans les secteurs de Vauvenargues et de Rians, et en subsurface dans les sondages des Angles 1, Istres 101, Rognes 1, Grand Luberon 1, Pont de Mirabeau 1 et Jouques 1. Les zonations biostratigraphiques et les corrélations par diagraphies ont permis de tracer des lignes isochrones pour le Callovien et l'Oxfordien à travers le bassin et d'établir une échelle stratigraphique de comparaison entre affleurement et sondages. Ces divisions nouvelles font apparaître que la région étudiée comportait au Sud-Ouest (Istres 101) et au Nord (Grand Luberon 1) des zones fortement subsidentes, et à l'Est (Jouques 1. Mont Major) un secteur de faible subsidence correspondant au haut-fond du Moyen-Verdon. Les terres noires de Provence sont constituées de micrite argileuse renfermant de fins grains de quartz, de la matière organique et de la pyrite ; les bioclastes sont rares. La fraction argileuse est représentée par l'illite et les interstratifié; illite-smectite, minéraux constants et abondants, ainsi que de chlorite et de kaolinite dont la répartition est plus variable. Cette analyse des minéraux argileux révèle la rareté de la chlorite et de ta kaolinite à l'Est dans le secteur de Rians, et indique que la diagenèse d'enfouissement ayant affecté les terres noires de Provence reste très modérée. L'analyse géochimique permet de dissocier deux influences : - celle de l'héritage continental ; les éléments comme le potassium, le fer, le magnésium, le sodium et le lithium sont liés en majorité aux minéraux hérités. - celle du milieu de sédimentation marin avec des éléments comme le bore, le manganèse, le phosphore, le vanadium. La matière organique, peu abondante dans les terres noires de Provence, malgré la couleur du sédiment, est essentiellement d'origine continentale et fortement dégradée. Ou point de vue paléogéographique, le bassin des terres noires de Provence se situe au Jurassique (noyen et supérieur en bordure Sud-Est du Massif central français qui fait partie du bloc continental européen. Il est orienté sur un axe SW-NE suivant une ligne Istres-Grand Luberon ; sa bordure Sud-Est est soulignée par le haut-fond du Moyen-Verdon.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00799978
Contributor : Pascale Talour <>
Submitted on : Wednesday, March 13, 2013 - 8:15:43 AM
Last modification on : Thursday, March 5, 2020 - 6:59:21 PM
Long-term archiving on: : Sunday, April 2, 2017 - 11:52:20 AM

Identifiers

  • HAL Id : tel-00799978, version 1

Collections

Citation

Marie Louise Awongo. Stratigraphie, sédimentologie et géochimie des terres noires du Jurassique moyen et supérieur de la Provence (Sud-Est de la France). Stratigraphie. Université Paul Cézanne - Aix-Marseille III, 1984. Français. ⟨tel-00799978⟩

Share

Metrics

Record views

469

Files downloads

195