Recherche de nouveaux quarks lourds avec l'expérience ATLAS a u LHC - Mise en oeuvre d'algorithmes d'identification de jets issus de quarks b

Résumé : L'hypothèse d'une quatrième famille de fermions - les particules de matière décrites au sein du Modèle Standard (MS) de la physique des particules - est un des plus simples modèles de nouvelle physique encore non exclu et accessible au démarrage du Large Hadron Collider (LHC) - le plus puissant collisionneur hadronique au monde depuis 2009. Cette thèse s'intéresse à la production d'une paire de quarks t' se désintégrant chacun en un boson W et un quark b. La recherche se focalise sur le domaine des très hautes masses, où la production peut être distinguée de la production de bruit de fond d'une paire de quark top en exploitant la cinématique des produits de désintégration des collisions proton-proton produites au centre du détecteur ATLAS. Nous présentons une stratégie originale exploitant en particulier la collimation des produits de la désintégration des bosons W de très grande impulsion transverse, permettant leur reconstruction explicite. L'analyse s'appuie sur un travail de mise en oeuvre des algorithmes d'identification des jets résultants de la fragmentation des quarks de saveur b. Ces algorithmes se basent sur la reconstruction très précise de la trajectoire des particules chargées, des vertex d'interactions primaires et des vertex de désintégrations secondaires présents au sein des jets. L'étiquetage-b permet à l'expérience ATLAS d'améliorer la (re)découverte du MS, ainsi que la sensibilité à la nouvelle physique. Il sera ainsi d'une grande importance pour les futures années d'opération du LHC, raison pour laquelle nous présentons une étude de prospective de ses performances attendues avec l'extension du détecteur à pixels d'ATLAS - détecteur clé de l'étiquetage-b - dénommée IBL et actuellement en construction. Notre recherche de quark t' quant à elle a permis d'établir une limite inférieure à la masse du quark t' de 656 GeV à partir des 4.7 fb^−1 de données 7 TeV collectées en 2011, ce qui est la meilleure limite à ce jour en recherche directe, avec également une interprétation dans le cadre du modèle de quarks dits 'vecteurs'.
Type de document :
Thèse
Physique des Hautes Energies - Expérience [hep-ex]. Aix-Marseille Université, 2012. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00799180
Contributeur : Danielle Cristofol <>
Soumis le : lundi 11 mars 2013 - 17:10:47
Dernière modification le : jeudi 18 janvier 2018 - 01:55:57
Document(s) archivé(s) le : mercredi 12 juin 2013 - 07:40:10

Identifiants

  • HAL Id : tel-00799180, version 1

Collections

Citation

N. Bousson. Recherche de nouveaux quarks lourds avec l'expérience ATLAS a u LHC - Mise en oeuvre d'algorithmes d'identification de jets issus de quarks b. Physique des Hautes Energies - Expérience [hep-ex]. Aix-Marseille Université, 2012. Français. 〈tel-00799180〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

472

Téléchargements de fichiers

401