Application de la méthode TLM à la modélisation de la propagation acoustique en milieu urbain

Résumé : Le bruit constitue un problème sociétal majeur, en particulier en zones urbaines et périurbaines où les sources de bruit associées au traffic routier sont nombreuses et variées. Les logiciels de prévision acoustique actuels, basés sur des modèles énergétiques et géométriques et développés initialement pour des applications en milieux extérieurs faiblement bâtis, sont donc limités pour la prévision acoustique en milieux urbains et périurbains (présence de bâtis et d'encombrements, sources de bruit réelles mobiles avec un régime de fonctionnement variant dans le temps...). Le travail de thèse a consisté à proposer un modèle numérique temporel, adapté à la modélisation de la propagation acoustique en milieu urbain. Parmi les méthodes envisageables, la méthode TLM ("Transmission Line Modelling") constitue une approche originale, puisqu'elle permet de considérer des domaines de propagation de géométries complexes en intégrant la plupart des phénomènes physiques mis en jeu lors de la propagation du son sur de grandes distances (diffraction, réflexion, phénomènes stationnaires, divergence géométrique, atténuation atmosphérique, effets micrométéorologiques). Toutefois, l'étude bibliographique a mis en évidence deux limitations majeures de la méthode pour répondre pleinement à notre problématique : l'implémentation de conditions aux frontières réalistes et la modélisation d'un milieu de propagation infini. Un modèle TLM générique a ainsi été développé, et permet de réaliser des simulations en deux ou en trois dimensions en combinant l'ensemble des phénomènes influant sur la propagation du son en milieux extérieurs densément bâtis. Une approche permettant d'implémenter une condition d'impédance aux frontières a également été proposée. La méthode consiste à approcher l'impédance par une somme de systèmes linéaires du premier ordre. L'usage d'une méthode de convolution récursive permet par ailleurs de limiter le coût numérique associé au calcul du champ de pression sonore sur la frontière. Des simulations de la propagation acoustique au-dessus de différents types de sols absorbants ont été réalisées et confrontées avec succès aux solutions analytiques. Concernant la modélisation d'un milieu de propagation infini, une formulation de couches absorbantes anisotropes permettant de limiter le domaine de calcul a également été développée. Enfin, des applications réalistes de problématiques "urbaines" (écrans acoustiques, façades et terrasses végétalisées) ont finalement été proposées.
Type de document :
Thèse
Acoustique [physics.class-ph]. Université du Maine, 2009. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00793252
Contributeur : Gwenaël Guillaume <>
Soumis le : vendredi 22 février 2013 - 16:14:38
Dernière modification le : mercredi 19 décembre 2018 - 15:02:06
Document(s) archivé(s) le : jeudi 23 mai 2013 - 03:00:13

Identifiants

  • HAL Id : tel-00793252, version 1

Collections

Citation

Gwenaël Guillaume. Application de la méthode TLM à la modélisation de la propagation acoustique en milieu urbain. Acoustique [physics.class-ph]. Université du Maine, 2009. Français. 〈tel-00793252〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1107

Téléchargements de fichiers

694