Certification of a Tool Chain for Deductive Program Verification

Paolo Herms 1, 2
1 TOCCATA - Certified Programs, Certified Tools, Certified Floating-Point Computations
LRI - Laboratoire de Recherche en Informatique, UP11 - Université Paris-Sud - Paris 11, Inria Saclay - Ile de France, CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique : UMR8623
2 LSL - Laboratoire Sûreté des Logiciels
LIST - Laboratoire d'Intégration des Systèmes et des Technologies : DRT/LIST
Résumé : Cette thèse s'inscrit dans le domaine de la vérification dulogiciel. Le but de la vérification du logiciel est d'assurer qu'uneimplémentation, un programme, répond aux exigences, satisfait saspécification. Cela est particulièrement important pour le logicielcritique, tel que des systèmes de contrôle d'avions, trains oucentrales électriques, où un mauvais fonctionnement pendantl'opération aurait des conséquences catastrophiques.Les exigences du logiciel peuvent concerner la sûreté ou lefonctionnement. Les exigences de sûreté, tel que l'absence d'accès à lamémoire en dehors des bornes valides, sont souvent implicites, dans lesens que toute implémentation est censée être sûre. D'autre part, les exigences fonctionnelles spécifient ce que leprogramme est censé faire. La spécification d'un programme est souventexprimée informellement en décrivant en anglais la mission d'une partie du code source. La vérification duprogramme se fait alors habituellement par relecture manuelle,simulation et tests approfondis. Par contre, ces méthodes negarantissent pas que tous les possibles cas d'exécution sontcapturés. La preuve déductive de programme est une méthode complète pour assurerla correction du programme. Ici, un programme, ainsi que saspécification formalisée à l'aide d'un langage logique, est un objetmathématique et ses propriétés désirées sont des théorèmes logiques àprouver formellement. De cette façon, si le système logiquesous-jacent est cohérent, on peut être complètement sûr que lapropriété prouvée est valide pour le programme en question et pourn'importe quel cas d'exécution. La génération de conditions de vérification est une techniquecensée aider le programmeur à prouver les propriétés qu'il veut surson programme. Ici, un outil (VCG) analyse un programme donné avec saspécification et produit une formule mathématique, dont la validitéimplique la correction du programme vis à vis de saspécification, ce qui est particulièrement intéressant lorsque lesformules générées peuvent être prouvées automatiquement à l'aide desolveurs SMT. Cette approche, basée sur des travaux de Hoare et Dijkstra,est bien comprise et prouvée correcte en théorie. Des outils devérification déductive ont aujourd'hui acquis une maturité qui leurpermet d'être appliqués dans un contexte industriel où un hautniveau d'assurance est requis. Mais leurs implémentations doiventgérer toute sorte de fonctionnalités des langages et peuvent donc devenir très complexes et contenir des erreurs ellesmêmes - au pire des cas affirmer qu'un programme est correct alorsqu'il ne l'est pas. Il se pose donc la question du niveau de confianceaccordée à ces outils.Le but de cette thèse est de répondre à cette question. Ondéveloppe et certifie, dans le système Coq, un VCGpour des programmes C annotés avec ACSL, le langage logique pour laspécification de programmes ANSI/ISO C.Notre première contribution est la formalisation d'un VCGexécutable pour le langage intermédiaire Whycert, un langageimpératif avec boucles, exceptions et fonctions récursives, ainsi quesa preuve de correction par rapport à la sémantique opérationnelle bloquante à grand pas du langage. Une deuxièmecontribution est la formalisation du langage logique ACSL et lasémantique des annotations ACSL dans Clight de Compcert. De lacompilation de programmes C annotés vers des programmes Whycert et sapreuve de préservation de la sémantique combiné avec uneaxiomatisation en Whycert du modèle mémoire Compcert résulte notrecontribution principale: une chaîne intégrée certifiée pour lavérification de programmes C, basée sur Compcert. En combinant notrerésultat de correction avec celui de Compcert, on obtient un théorèmeen Coq qui met en relation la validité des l'obligations de preuvegénérées avec la sûreté du code assembleur compilé.
Type de document :
Thèse
Other [cs.OH]. Université Paris Sud - Paris XI, 2013. English. <NNT : 2013PA112006>
Liste complète des métadonnées


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00789543
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : lundi 18 février 2013 - 14:27:21
Dernière modification le : jeudi 9 février 2017 - 15:04:59
Document(s) archivé(s) le : dimanche 2 avril 2017 - 01:42:22

Fichier

VD2_HERMS_PAOLO_14012013.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00789543, version 1

Citation

Paolo Herms. Certification of a Tool Chain for Deductive Program Verification. Other [cs.OH]. Université Paris Sud - Paris XI, 2013. English. <NNT : 2013PA112006>. <tel-00789543>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

888

Téléchargements du document

369