Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Simulation numérique des mouvements forts en champ proche

Résumé : Ce travail est consacré à l'étude et à la simulation numérique des mouvements forts en champ proche dans le cas des séismes de magnitude modérée. Pour cela, nous avons appliqué la méthode des nombres d'onde discrets qui permet le calcul du rayonnement de sources étendues de mécanisme quelconque dans un milieu stratifié. Dans une première partie, deux problèmes théoriques ont été abordés. On montre d'abord que l'observation systématique de la décroissance du spectre d'accélération à haute fréquence peut être expliquée soit par la présence de forces de cohésion à l'extrémité de la fissure soit par la cinématique du front de rupture. On souligne ensuite une différence essentielle de la forme du déplacement transverse à la faille entre le modèle de dislocation et le modèle de fissure . Ce résultat est appliqué à l'étude d'un enregistrement effectué dans la zone épicentrale du séisme de Michoacan (Septembre 1985). Celui-ci correspond à la croissance homogène d'une large fissure. On s'interesse, dans une deuxième partie, à l'étude et à la simulation de 3 évènements de magnitude modérée. En utilisant un modèle de fissure à forte chute de contrainte, un très bon accord est trouvé en 16 stations entre les accélérations calculées et celles observées lors d'une réplique du séisme d'Imperial Valley (Octobre 1979). Les très fortes accélérations enregistrées lors du séisme de San-Salvador (Octobre 1986) sont interprétées par la combinaison de 2 effets : une remontée de la rupture à quelques centaines de mètres sous la surface et la présence d'une couche à faible vitesse en surface. Enfin, en utilisant un modèle dérivé du modèle à barrières, on montre l'importance de l'hétérogénéité de la rupture et de la structure crustale superficielle sur les valeurs du pic d'accélération enregistrées à Kalamata (Grèce) lors du séisme de Septembre 1986.
Complete list of metadatas

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00788445
Contributor : Pascale Talour <>
Submitted on : Thursday, February 14, 2013 - 2:43:35 PM
Last modification on : Friday, November 6, 2020 - 3:53:53 AM
Long-term archiving on: : Saturday, April 1, 2017 - 11:58:17 PM

Identifiers

  • HAL Id : tel-00788445, version 1

Collections

UJF | UGA

Citation

Jean Christophe Gariel. Simulation numérique des mouvements forts en champ proche. Géophysique [physics.geo-ph]. Université Joseph-Fourier - Grenoble I, 1988. Français. ⟨tel-00788445⟩

Share

Metrics

Record views

364

Files downloads

718